«Politique, spectacle, people, cynisme, soif de pouvoir…» Même PPD le présentateur des Guignols a dû mal à présenter Nicolas Sarkozy (on notera «l’opportuniste» en bandeau) après ses déclarations au meeting de «Sens commun» samedi 15 novembre, où l’ancien président de la République, sous la pression de la salle, s’est prononcé pour une abrogation de la loi sur le mariage pour tous.

«Vous savez, j’ai changé, je ne me décide plus comme ça sur un coup de tête, j’ai réfléchi», assure la marionnette du candidat à la présidence de l’UMP, qui nie avoir été influencée par les cris dans la salle: «Je n’ai besoin de personne pour décider si les pédés, elles ont le droit de se marier ou pas!» Elles? «Ah bah oui, si c’est des femmes c’est elles, si c’est des tapettes c’est elles aussi.»

L’interview se poursuit sur les deux formes de mariage qu’envisage Nicolas Sarkozy, qui pourraient également se décliner pour les personnes handicapées:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Les Guignols de l’Info du 17/11/14

Quelques instants plus tôt, lors de la présentation des Guignols, la marionnette de Jacques Chirac avait demandé en mariage Hervé Mariton, présent sur le plateau pour un débat tendu avec Jean-Luc Romero (voir Pour Hervé Mariton, le mariage homo «abîme» le mariage hétéro). Une demande en mariage potache qui rappelle celle de Sophia Aram à Henri Guaino

Le mariage pour tous a aussi été le sujet de La météo d’Alison Wheeler et Monsieur Poulpe, ou plutôt le mariage pour personne:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Mariage Pour Tous – La météo du 17/11