[mise à jour, 18h15] Ajout de la réaction de la LGP Montpellier LR.

Dans une décision rendue ce mardi 18 novembre, la cour d’appel de Montpellier a confirmé les sanctions prises à l’encontre d’Arnaud Belda par le tribunal correctionnel en avril 2014. Interpellé par la police lors du mariage de Bruno et Vincent Boileau-Autin le 29 mai 2013, il fait partie du groupe d’individus qui a perturbé le début de la cérémonie avec des fumigènes et des insultes. Il a décidé de se pourvoir en cassation.

Vincent Boileau-Autin et son époux «se félicitent» de l’arrêt rendu par la cour d’appel. Jugé coupable d’injures publiques à caractère homophobe, Arnaud Belda a de nouveau été condamné à deux mois de prison avec sursis et doit verser 3800 euros aux mariés, 801 euros à la Lesbian and gay pride Montpellier Languedoc-Roussillon ainsi que 1300 euros au Collectif contre l’homophobie.

«Une décision juste et ferme qui fera date, jurisprudence et incitera, nous l’espérons, toutes les victimes de propos LGBTphobe à saisir la justice, estime la LGP Montpellier LR, dont Vincent est président. Une telle décision sonne la fin de l’impunité zéro en envoyant un message clair à l’adresse de celles et ceux tenter d’injurier les LGBT!»

Photo via Facebook