Faire son coming-out ne signifie pas toujours fin de carrière pour les athlètes. La preuve avec Robbie Rogers, qui avait cru devoir arrêter de jouer au football, mais qui est finalement revenu sur les terrains, avec succès.

En février 2013, Robbie a annoncé sa retraite en même temps que son coming-out. «J’ai toujours cru que je pouvais cacher ce secret, écrivait-il à l’époque. Le football était mon échappatoire, ma raison d’être, mon identité. Le football dissimulait mon secret, me donnait plus de joie que j’aurais pu l’imaginer… Je serai toujours reconnaissant de la carrière que j’ai eue. (…) Il est temps maintenant pour moi de passer à autre chose. Il est temps de découvrir qui je suis loin du football.»

Quelques semaines plus tard, il rechaussait ses crampons, et n’a depuis plus quitté le club des Los Angeles Galaxy. Avec lequel il vient de signer un nouveau contrat pluri-annuel, juste au moment où sort son autobiographie, Coming Out To Play.

Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 14 novembre, à lire en intégralité ici.

Photo LA Galaxy