LA BD DE LA SEMAINE
Vous vous demandez en quoi les vestiaires posent un problème particulier (un exemple ici, un autre là) aux jeunes (ou moins jeunes) trans’? L’excellente BD en ligne de la Québécoise Sophie Labelle, Assignée garçon (dont Yagg vous reparlera très bientôt) aborde justement la question. Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la planche complète sur le site de la BD.

assignee garcon vignette sophie labelle vestiaires

LE TÉMOIGNAGE DE LA SEMAINE
Joanna Lohman parle lors d’une conférence TEDx de sa carrière de footballeuse, bien loin des clichés clinquants du monde du ballon rond. La footballeuse américaine out, qui vit en couple avec la joueuse anglaise Lianne Sanderson, évoque sa carrière à 18000 dollars l’année: «N’imaginez pas que vous allez acheter une grande maison, ou avoir une Ferrari. Je suis plutôt le genre de joueuse qui a partagé des appartements avec d’autres collègues». Elle raconte ses épopées en football, au Japon ou en Espagne, le centre de formation pour jeunes filles, fondé en Inde avec sa compagne. Elle n’échangerait pour rien au monde cette vie, «où l’on, devient un rôle modèle pour certain.e.s».

Si lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The uncomfortable ride to the top | Joanna Lohman | TEDxBeaconStreet

L’AFFAIRE DE LA SEMAINE
La Fédération anglaise de rugby prend très au sérieux les soupçons d’agression verbale homophobe d’un supporter à l’encontre de Nigel Owens, lors du test entre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande, à Twickenham, samedi 8 novembre. L’arbitre gallois a fait son coming-out en 2007.

LA POLÉMIQUE DE LA SEMAINE
Anthony Mudine, boxeur australien, n’a pas apprécié qu’il y ait un personnage homo dans la série Redfern Now, chronique d’une petite communauté aborigène, à Redfern, dans la banlieue de Sidney, diffusée down under. Le boxeur estime que le production «promeut l’homosexualité. Elle n’est pas dans notre culture». Son commentaire sur Facebook a soulevé de nombreuses protestations. Anthony Mundine avait déjà déclaré, en 2013, que l’on ne pouvait pas être aborigène et gay.

L’ARTICLE DE LA SEMAINE
Sur BuzzFeed, un long portrait de Michael Sam senior. Lors du coming-out de son fils, des médias avaient dressé du père du footballeur américain un portrait peu flatteur. Avec ce portrait, voici le personnage plus fouillé et plus complexe que les premières impressions: «Michael Sr ne deviendra pas un porte-parole pour les parents et les amis des LGBT, écrit le journaliste. Il n’est pas emballé par l’orientation sexuelle de son fils, mais il ne l’a pas déshérité. Il ne lui a pas dit qu’il irait en enfer. Il ne parle pas d’essayer de le guérir, de de le faire tourner hétéro. À sa façon, un peu rugueuse, Michael Sr a accepté que son fils était gay: “Je l’aime, dit-il, et je me fiche de ce qu’il fait”».

L’ENQUÊTE DE LA SEMAINE
Difficile de comprendre ce qu’il se passe autour du rapport de Michael Garcia, ancien procureur fédéral américain, chargé, par la Fédération internationale de football (FIFA), d’enquêter sur l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 attribuées respectivement à la Russie et au Qatar, sur lesquelles pèsent d’importants soupçons de corruption. La FIFA a blanchi, jeudi, les deux pays de fautes. Mais Michael Garcia a annoncé qu’il allait faire appel de cette décision auprès du comité d’ éthique de la FIFA: «La décision contient de nombreuses erreurs de représentation des faits», a déclaré Michael Garcia.

Par ailleurs, L’Équipe indique que «le FBI intensifierait, pour sa part, son travail dans une enquête concernant la corruption au sein de la fédération. Basés à New York, les agents du FBI se penchent sur le sujet depuis trois ans et vont essayer de se procurer les résultats du rapport Garcia, que la FIFA n’a pas voulu communiquer. Pour son enquête, le FBI coopère avec un ancien responsable de la FIFA, qui aurait fourni des documents et enregistrements de réunions avec certains de ses collègues.»

LA NON-DÉCLARATION DE LA SEMAINE
La corruption est loin d’être le seul problème que pose l’attribution de la Coupe du monde au Qatar. Interrogé sur la façon dont les fans homos seraient accueilli.e.s, Salah bin Ghanem bin Nasser al-Ali, le ministre des Sports, a botté en touche. Le Qatar, a-t-il expliqué, ne veut pas donner «l’impression, l’illusion que nous n’accordons pas d’importance à notre tradition et à nos valeurs éthiques… Nous étudions toutes ces questions. Nous pouvons nous adapter, faire preuve de créativité pour que les gens viennent et apprécient les matches sans perdre l’essence de notre culture et en respectant les préférences des gens qui viennent.» Une réponse qui n’est pas sans rappeler la position de Sepp Blatter, le président de la FIFA, qui, en 2010, avait expliqué sur le ton de la plaisanterie que les supporters gays n’auraient qu’à «se retenir de toute activité sexuelle». Des propos pour lesquels il avait dû présenter des excuses.

LA BONNE NOUVELLE DE LA SEMAINE
Faire son coming-out ne signifie pas toujours fin de carrière pour les athlètes. La preuve avec Robbie Rogers (photo), qui avait cru devoir arrêter de jouer au football, mais qui est finalement revenu sur les terrains, avec succès. En février 2013, Robbie a annoncé sa retraite en même temps que son coming-out. Quelques semaines plus tard, il rechaussait ses crampons, et n’a depuis plus quitté le club des Los Angeles Galaxy. Avec lequel il vient de signer un nouveau contrat pluri-annuel, juste au moment où sort son autobiographie, Coming Out To Play.

LA VICTOIRE DE LA SEMAINE
Premier quart de finale en Champions League pour le Paris Saint-Germain. Les Parisiennes ont battu l’Olympique Lyonnais, mercredi 12 novembre, lors du match retour des huitièmes de finale de la compétition (1-0, 1-1 à l’aller). Le club parisien au budget sérieusement remplumé par l’actionnaire qatari, avec pour conséquence un effectif en mode galactique, poursuit donc son chemin dans la conquête de ses objectifs, l’Europe et la France. Si les Lyonnaises, victorieuses des Parisiennes dans le championnat national, le 1er novembre, ont consolidé leur avance en tête du classement, c’est le PSG qui poursuit le chemin européen. Passation de pouvoir entre Paris en plein développement et Lyon aux huit titres consécutifs de championne de France? Le chassé-croisé, en tout cas, est de bon aloi pour le football féminin.

LES SUPPORTERS DE LA SEMAINE
À un mois de l’Euro de handball (7-21 décembre en Hongrie et Croatie), l’équipe de France et l’un de ses partenaires, la RATP, lancent une campagne pour trouver 10000 supporters et supportrices. Un tirage au sort en enverra six assister aux matches des Bleues à l’Euro. Des stands seront disposés dans quatre stations du métro parisien: Saint-Lazare, La Défense, le 18 novembre; Gare de Lyon et Bibliothèque François Mitterrand le 19 novembre. Sinon, l’équipe procède par entretien d’embauche:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur L’équipe de France féminine de handball recrute ses supporteurs

LA RECRUE DE LA SEMAINE
Camille Muffat est la marraine du match entre Racing Club Toulon et l’ASM Clermont Auvergne, le 29 novembre, à Nice. La nageuse française, championne olympique du 400 mètres nage libre à Londres, aujourd’hui retraitée des bassins, est au centre d’un «teaser» pour ce match entre les Auvergnats, en tête du classement du championnat de France qui ont trois points d’avance sur les Toulonnais:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Teaser Toulon-Clermont (Allianz Riviera)

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
La Fédération internationale de rugby a annoncé, cette semaine, les cinq cadors retenus pour le titre de joueur de l’année 2014:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Five nominated for IRB World Rugby Player of the Year 2014

Chez les femmes, en août, c’est la Canadienne Magali Harvey, membre de l’équipe victorieuse de la Coupe du monde en France, qui avait remporté le trophée.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Four named for Women’s Rugby Player of the Year 2014

LE CHOC DE LA SEMAINE
France-Australie, samedi 15 novembre, au Stade de France, le sommet des test-matches des Bleus, en cet automne 2014. Après la victoire contre les Fidji, le 8 novembre (40-15). Pour rencontrer cette équipe d’un autre calibre, Philippe Saint-André a gardé les mêmes joueurs, dont Teddy Thomas, auteur de trois essais contre les Fidji, mais moins brillant en défense. «Il y a eu des choses intéressantes donc on veut aller plus loin avec ce XV de départ qui doit trouver encore plus de liant et de complicité pour être le plus précis possible contre les Australiens», a déclaré le sélectionneur des Bleus. Jouer la continuité, bonne idée pour vraiment éprouver la belle et ébourifée jeunesse de cette équipe.

LES MATCHES DE LA SEMAINE
Roger Federer est en demi-finale des Masters, finale du circuit, entre les huit meilleurs joueurs du monde encore d’attaque à la fin d’une saison encore éprouvante. Après une victoire expéditive sur Andy Murray (6-0, 6-1), jeudi, le Suisse s’est hissé à ce niveau de cette compétition pour la douzième fois en 13 participations. Deuxième demi-finaliste connu, le Japonais Kei Nishikori, finaliste de l’US Open en septembre. Le duel à distance entre Roger Federer et Novak Djokovic pour la place de numéro mondial à la fin de l’année est encore à l’avantage du Serbe, toujours invaincu aux Masters. Il ne lui suffit d’une victoire contre Thomas Berdych, vendredi, pour être assuré de rester au sommet.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
L’énigmatique commentaire de Serena Williams sur cette photo. En tout cas, une super héroïne.

Kinda obsessed with this pic

Фото опубликовано Serena Williams (@serenawilliams) on

Photo via Instagram

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.