Elton John s’est produit ce dimanche 9 novembre à Saint-Pétersbourg. Sur son site officiel comme sur Facebook, il a fait part de quelques mots qu’il a prononcés sur scène au sujet de la loi interdisant la «propagande» de l’homosexualité.

«Je ne suis pas très branché nouvelles technologies, mais j’adore mon iPad! On fait des choses incroyables avec! La façon dont ils nous permettent de rester relié.e.s aux choses et aux gens qu’on aime… C’est tout à l’honneur de Saint-Pétersbourg d’avoir érigé un mémorial pour Steve Jobs, le remarquable fondateur d’Apple. Mais la semaine dernière, il a été considéré comme de la “propagande homosexuelle” et retiré! Je n’arrive pas à croire que ce soit vrai. L’histoire de Steve est réécrite parce que son successeur à la tête d’Apple, Tim Cook, est gay?! Les iPads deviennent-ils eux aussi de la “propagande gay”?! La somptueuse musique de Tchaïkovski produit-elle de la “perversion sexuelle”?!»

«En tant que gay, je me suis toujours senti le bienvenu ici en Russie. Les histoires de fans russes – des hommes et des femmes qui sont tombé.e.s amoureux/ses en dansant sur Nikita ou des enfants qui chantent L’Histoire de la vie – signifient énormément pour moi. Mais si je n’étais pas honnête à propos de ce que je suis, je ne pourrais pas écrire ces chansons.

«Ce n’est pas de la propagande homosexuelle. C’est la façon dont j’exprime la vie. Si on punit les gens pour ça, le monde perdra son humanité.»

Lors d’un concert à Moscou l’an dernier, Elton John avait adressé une dédicace à un jeune gay assassiné.

Photo Capture