Un taureau homosexuel, pour un éleveur, ça n’a pas beaucoup d’intérêt. Lorsqu’il a acheté Benjy, l’éleveur du comté de Mayo, en Irlande, comptait sur lui pour se reproduire, mais il s’est assez rapidement aperçu que les vaches n’intéressaient pas Benjy. Il a d’abord pensé que l’animal était timide et ne voulait pas copuler en public, avant de comprendre que les autres taureaux ne le laissaient pas indifférent.

«Au début, je n’ai pas cru sérieusement que le taureau pouvait être homosexuel mais après m’être renseigné, je sais que cela arrive», a-t-il expliqué à la presse locale. Le taureau risquait donc de finir à la boucherie.

Mais c’était sans compter sur le dangereux lobby LGBT. Le magazine TheGayUK s’est associé au Animal Rights Action Network (ARAN) pour lancer une campagne de crowdfunding afin de lever des fonds pour acheter Benjy et lui permettre de finir ses jours au Hillside Animals Sanctuary, au Royaume-Uni. À l’heure actuelle, 530 livres sur les 5000 nécessaires ont été réunies.

«L’homosexualité est répandue dans la nature», rappellent les organisateurs de la collecte, qui refusent l’idée que le taureau soit tué simplement parce qu’il est homosexuel.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Save Benjy The Gay Bull – Official Campaign‬