Quand Alex, à qui on a assigné le genre féminin à sa naissance, a fait son coming-out trans’ auprès de sa mère, celle-ci s’est montrée extrêmement compréhensive, tout comme le reste de sa famille. Le jeune garçon a pu participer à un séjour estival au Camp Aranu’tiq, qui accueille entre autres des enfants trans’. Lors d’un spectacle organisé par le camp cet été, il a livré une performance de rap qui a marqué les esprits.

Si le le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Alex’s rap about transgender acceptance – at Camp Aranu’tiq

«J’ai une histoire à vous raconter / un truc qui pourrait paraître bizarre m’est arrivé / Essayez d’imaginer qu’il s’agit de vous / Vous avez peut-être vécu quelque chose de similaire / J’avais sept ou huit ans / Et je ne pouvais plus attendre pour le dire / Je suis allé voir ma mère un jour très chaud du mois de juillet / Avec de l’espoir dans le cœur et une larme à l’œil / Je lui ai simplement dit ta fille est ton fils / Je me suis toujours senti comme ça et ça n’a pas toujours été drôle / On s’est assis pendant un petit moment / Je croyais qu’elle était triste mais je l’ai vue sourire / Elle m’a dit que j’avais du courage et qu’elle était très fière / que je vienne le lui dire pour demander son aide / Ma famille et mes ami.e.s ont été mis.es au courant / Et leur soutien m’a laissé pantois / Depuis ce jour / J’ai commencé mon chemin / On a travaillé ensemble / On a même rencontré quelques problèmes / Mais ensemble on peut les surmonter / Peu importe ce que la vie peut mettre sur notre chemin / On continuera à s’aimer / Et je continuerai à chanter / Je sais qu’il y a d’autres enfants / Qui vivent la même chose que moi / Et je comprends ce que ces enfants traversent / Merci d’être là et de prendre le temps / D’écouter ce message que j’ai mis en vers / Traitez s’il vous plaît / Chaque personne comme vous voudriez être traité.e / On mérite tou.te.s la liberté, l’amour et le respect.»

Via Queerty.