Vincent Guillot, membre fondateur de l’Organisation internationale intersexe était présent lors de la dernière édition de l’Existrans, la marche des personnes trans’ et intersexes et de ceux et celles qui les soutiennent. Juste après son intervention sur la place de l’Hôtel de Ville à l’issue de la manifestation, Yagg l’a interviewé pour recueillir son analyse de la situation de la communauté intersexe française.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Vincent Guillot, de l’Organisation internationale intersexe: «On est des terroristes du genre»