LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
Il l’avait confié à ses ami.e.s il y a deux ans et demi, Robbie Manson a, cette fois, annoncé urbi et orbi qu’il était homosexuel. Le champion d’aviron, qui a représenté la Nouvelle-Zélande aux Jeux olympiques de Londres en 2012, raconte sa trajectoire dans un post publié sur Outsports. Ses mots résonnent avec tant d’autres histoires de coming-out: la découverte de son homosexualité, l’appréhension, souvent la peur, la sortie du placard, l’accueil: «J’ai appris que j’étais bien plus fort que je ne le pensais et que bien des gens sont bien plus bienveillants que ce que l’on pouvait imaginer».

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE (2)
Il concourt chez les hommes forts, ces compétition où l’on porte ou traîne pierres, troncs, et autres choses lourdes, notamment. Rob Kearney a fait son coming-out le 20 octobre en postant une photo de son boyfriend sur Facebook. Dans un court entretien au Huffington Post, Kearney raconte qu’il a été surpris par le nombre de réactions positives.

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
De basketteur à PDG, Jason Collins félicite Tim Cook pour son coming-out. Dans un entretien accordé à la chaîne CNBC le 31 octobre, l’athlète insiste sur l’importance de la sortie du placard d’un PDG et qui plus est, d’un dirigeant d’une marque mondialement connue.

LE TOP 100 DE LA SEMAINE
Jason Collins fait partie des 100 personnalités 2014 du magazine américain Out qui a commencé à décliner sa liste en cette (presque) fin d’année (on ne va pas critiquer: en France, il y a des déjà les chocolats dans les magasins et les décos de Noël dans certaines villes). Collins a brisé un tabou, en février, en devenant le premier joueur professionnel (chez les hommes) dans les quatre ligues majeures des sports américains (basket, baseball, football américain, hockey).

L’ATHLÈTE DE LA SEMAINE
Le footballeur américain Michael Sam, dont le coming-out a secoué la NFL, est le choix de Phil Taylor pour le titre d’athlète de l’année. Le journaliste de Sports Illustrated s’en explique sur le site du magazine américain: «Un homme montre sa force de caractère pas juste par ses actes, mais aussi par ce qu’il choisit de ne pas faire. (…) Sam aurait pu faire les choses très différemment. Il aurait pu essayer de nous attendrir, en se présentant comme une victime de l’homophobie de la Ligue et d’une partie du public. Mais il n’a cessé de répéter qu’il voulait avant tout être vu comme un footballeur et il l’a prouvé tout simplement en jouant au football. Il ne s’est jamais plaint de choses desquelles il était tout à fait en droit de se plaindre. En décidant de ne rien faire d’autre que jouer, Michael Sam a fait preuve d’une force qu’on ne peut pas mesurer en terme de tacles et de plaquages. Il a laissé les débats aux autres sachant qu’il servirait la lutte des LGBT pour l’égalité simplement en enfilant sa tenue de footballeur. Même s’il n’a pas encore joué un match de la saison régulière de NFL (…), sa simple présence dans la Ligue a fait la différence».

LA FRAYEUR DE LA SEMAINE
Pour Brittney Griner, agressée au couteau, avec trois de ses collègues du club du Beijing Great Wall à la sortie de l’entraînement à Shenyang, en Chine. La basketteuse américaine out ne souffre que d’une coupure mineure au coude. Son manteau l’a protégée. Ses collègues sont indemnes. L’agresseur a été arrêté.

LA CASTAGNE DE LA SEMAINE
Megan Rapinoe et Sydney Leroux ont rendu visite aux concurrent.e.s d’une émission de télé-réalité autour du MMA (mixed martial arts), sport de combat interdit en France.

http://youtu.be/N9kxBL8-MpQ

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Ultimate Fighter: Episode 7 Preview

LA CONFIDENCE DE LA SEMAINE
Un temps dans sa carrière, Sol Campbell en a eu assez des blagues racistes et des propos homophobes et a bien failli raccrocher, rapporte le site Pink News. Le footballeur anglais raconte, dans un entretien au Times (accès payant), que les rumeurs autour d’une présumée homosexualité ont entraîné de nombreux dérapages quand il apparaissait sur un terrain: «Vous avez toujours les blagues avec les bananes. Ce n’est pas juste autour de la couleur de la peau. Des fans parlent parfois de chambres à gaz. (…). L’homophobie, c’est pire. Les footballeurs gays ne peuvent pas sortir du placard, ils doivent attendre de prendre leur retraite. C’est très triste.»

LES DRAPEAUX DE LA SEMAINE
C’était au cœur d’une semaine d’action contre la violence et la discrimination, en Suisse. Lors d’une rencontre du championnat de première division entre les Young Boys de Berne et le FC Bâle, les drapeaux des poteaux de corner étaient rainbow. «Aux Young Boys, tout le monde est le bienvenu. Nous sommes fiers d’avoir un rôle de précurseur en Suisse sur le thème de la lutte contre l’homophobie», a expliqué le porte-parole du club. Sur 360.ch.

LA BÉBÊTE DE LA SEMAINE
Qui n’a jamais rêvé d’être une licorne, s’interroge le plongeur Tom Daley.

Tom Daley licorne

LE DÎNER DE LA SEMAINE
Tom Daley avec qui vous pourrez gagner un dîner, en tête à tête ou presque puisque son compagnon Dustin Lance Black sera aussi présent. Le couple apporte son soutien à une campagne de levée de fonds pour Human Rights Campaign (HRC) et The Brain Tumour Charity. Pour participer, c’est par ici (sauf si vous vivez en Belgique, en Italie ou dans quelques autres pays).

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Join Tom Daley and Lance Black for a double date in London

LA POLÉMIQUE DE LA SEMAINE
Si certaines personnes se sont senties «choquées, humiliées ou blessées», il en est «désolé», a déclaré, jeudi 6 novembre, Willy Sagnol ou cours d’une conférence de presse. L’entraîneur des Girondins de Bordeaux a déclenché une vive polémique après des déclarations, mardi 4 novembre, devant des lecteurs du quotidien Sud Ouest, sur le «joueur typique africain». Dans Le Monde, un article sur la polémique rappelle aussi l’affaire dite «des quotas» révélée en 2011 par Mediapart, «qui avait ébranlé la Fédération française de football».

LA PHOTO DE LA SEMAINE
L’ancienne championne de tennis espagnole, capitaine de l’équipe ibérique de Fed Cup, Conchita Martinez est allée faire de l’alpinisme sur les pentes du Pico Tebarray (2893 mètres) dans les Pyrénées, avec Pasaban Edurne, première femme à avoir conquis les 14 «8000», les plus hauts sommets du monde, dans le massif de l’Everest.

LE MAILLOT DE LA SEMAINE
Pour célébrer les 40 ans de l’arrivée du Tour de France sur les Champs-Élysées, l’équipementier du Maillot jaune a ajouté la silhouette de l’Arc de Triomphe sur la poitrine sur le paletot – très vintage – du premier au classement général.

LE MATCH DE LA SEMAINE
10000 personnes se sont massées, dimanche 2 novembre, à Cincinnati pour ovationner Lauren Hill. Cette basketteuse de 18 ans est atteinte d’un forme rare de cancer. Elle est en phase terminale. Le début de la saison a été exceptionnellement avancé de deux semaines pour lui permettre de jouer avec son équipe de Mount St. Joseph contre Hiriam College devant une foule chavirée. Lauren Hill a reçu de nombreux soutiens d’athlètes américain.e.s. Sur Twitter, un hashtag – #GetLaurenOnEllen – est devenu viral, anonymes ou personnalités comme Justin Bieber demandant à Ellen DeGeneres de l’inviter à son talk-show.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lauren Hill’s #1More4Lauren Basket

LES RÉACTIONS DE LA SEMAINE
Elle n’a pas traînée la réponse d’Anne Hidalgo à François Hollande qui s’est dit, jeudi soir, sur TF1, favorable à une candidature de Paris pour les Jeux olympiques 2024. Au cours d’une conférence de presse, la Maire de Paris, qui s’est souvent montrée réservée sur le projet, a déclaré que «rien, ni personne ne me fera changer de calendrier ou de méthodes en ce qui concerne la candidature de Paris». Quatre tweets publiés sur le compte d’Anne Hidalgo résument le contenu de son intervention (la chroniqueuse est-elle la seule à y voir un certain agacement?):

 

 

 

Des voix du monde sportif ont accueilli positivement les déclarations du Président de la République. Ainsi Tony Estanguet, mambre du Comité international olympique (CIO) sur RMC.

La France n’a plus organisé les Jeux olympiques d’été depuis Paris 1924 et a accueilli les Jeux d’hiver en 1992 (Alberville). En un quart de siècle, la France a échoué quatre fois dans les courses aux Jeux: en 2004 (Lille), 2008 et 2012 (Paris) et 2018 (Annecy). L’investissement, pour un tel événement, est maousse: le budget des Jeux olympiques de Londres en 2012 s’est finalement élevé à 11 milliards d’euros. Début de la ronde dès janvier 2015, donc. Le CIO élira la ville pendant l’été 2017.

LE CHOC DE LA SEMAINE
Novembre, mois des test-marches en rugby. L’équipe de France reçoit les Fidji, samedi 8 novembre, au Vélodrome, à Marseille, avant le choc, la semaine suivante, contre l’Australie. Les Bleus sont toujours en mode «laboratoire» avant le Coupe du monde 2015 dans moins d’un an. Plein de petits nouveaux pour ce match.

LE CALENDRIER DE LA SEMAINE
Après les rameurs nus de l’université britannique de Warwick, les Français de l’Aviron Club de Lyon Caluire ont aussi leur calendrier, dont les ventes serviront à acheter du matériel pour leur club. Comme pour l’édition 2014, les photos ont été confiées cette année à Capucine Lefevbre et Gaetan Tollet. Le club ‘est associé à la Gay + Lesbian Rowing Federation (GLRF), qui en est le distributeur exclusif en Amérique du Nord.

dieux de laviron

LE MÂCHI-MÂCHON DE LA SEMAINE

Rennae Stubbs, ancienne championne de double, a bu, dimanche 2 novembre, à la santé de Caroline Wozniacki. Après sa demi-finale aux Masters de tennis de Singapour, la joueuse danoise s’est envolée vers New York où elle a disputé son premier marathon, bouclé en 3 heures 26 minutes 33 secondes. Un chrono magnifique salué par son amie Serena Williams venue l’encourager, et apprécié, sur les réseaux sociaux, par nombre de leurs collègues. La course de Caroline Wozniacki a permis de récolter plus de 81000 dollars pour une association qui permet à des enfants malades de pratiquer un sport.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
La skieuse américaine Julia Mancuso s’amuse toujours autant avec un GoPro et un peu de lycra.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur GoPro Adventures as Wonder Woman – Julia Mancuso

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.

Photo Wankdorf Junxx