Dans une vidéo diffusée ce mercredi 5 novembre, le pasteur new-yorkais James David Manning, à la tête d’une église nommée All The Land Anointed Holy Missionary Church (Atlah), s’en est pris aux «sodomites» et à la chaîne de cafés Starbucks .

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Starbucks Using Sodomites’ Semen In Lattes

«DES MILLIONS ET DES MILLIONS DE PETITS ZYGOTES»
Le prédicateur, qui avait déjà mis en garde contre Starbucks où «l’échange de fluides» provoquerait la transmission du virus Ebola, prétend que la chaîne de cafés rend ses client.e.s captifs/ves en instillant du sperme dans leurs boissons. Pour affirmer cela, il s’appuie sur un article de l’Inquistr… Un article qu’il ne semble pas avoir lu en entier puisque la dernière partie dément formellement l’idée que Starbucks puisse avoir recours à de telles méthodes.

Mais pour James David Manning, il ne fait aucun doute que la chaîne s’approvisionne en sperme auprès de gays: «Je les soupçonne d’obtenir tout ce sperme auprès de “sodomites”, insiste-t-il dans la vidéo. Comme le sang placentaire – vous savez ce que c’est? De toute façon, je n’ai pas le temps de vous l’expliquer – le sperme contient des millions et des millions de petits zygotes, ce qui ajoute de la saveur au café et vous donne un sentiment de bien-être quand vous buvez votre latte avec du sperme à l’intérieur. Je n’invente rien! Maintenant, je sais pourquoi je ne vais pas chez Starbucks. Mais je sais aussi pourquoi tous ces gens inconvenants traînent chez Starbucks.»

PROPHÉTIES
En août, James David Manning avait prédit que Vladimir Poutine révèlerait l’homosexualité de Barack Obama. Dans une vidéo diffusée ce mardi 4 novembre, il prétend que sa prophétie s’est réalisée puisqu’une galerie moscovite affiche un dessin du président russe administrant une fessée au chef d’État américain… Sa vision étant «accomplie», il se risque à faire une autre prophétie: «Dans quelques jours, il n’y aura plus aucun “sodomite” en public dans Harlem. Et Starbucks va fermer, on découvrira que Starbucks pervertit ses clients et pervertit la sexualité humaine.» Le prédicateur va jusqu’à rapprocher les clients de la chaîne de café des adeptes de «rituels sacrificiels où l’on tue des bébés innocents et où l’on boit leur sang lors de rencontres entre fraternités et sororités».

Le pasteur n’est pas le seul homophobe à s’en prendre à Starbucks, rappelle Pink News: la National Organization for Marriage (NOM) avait également appelé à boycotter la chaîne de cafés. Celle-ci fait les frais de son soutien affirmé à l’égalité des droits.