Pour contrecarrer le manque de personnages féminins dans la bande dessinée, le Lyon BD Festival et l’auteur et scénariste JC Deveney ont lancé le projet Héro(ïne)s. Avec la participation de nombreux/euses auteur.e.s de BD, l’objectif est de publier un album d’illustrations qui revisite les grands classiques en inversant les genres pour montrer une galerie de femmes inspirées des héros: Coco Maltese, Tintine, ou encore Hellgirl. «Il ne s’agit pas de prétendre que les figures féminines n’existent pas dans la BD ou que l’imaginaire du 9e Art est machiste, expliquent les instigateurs/trices de ce livre, mais leur représentation reste minoritaire et très souvent liée à des stéréotypes convenus: les femmes ont leur place en BD… au côté du héros, prêtes à l’épauler ou à le soigner en cas de coup dur. Elles peuvent également constituer de très bons éléments à séduire, à sauver du danger et même parfois à instruire. Autant de situations où elles deviennent des objets passifs et non des éléments agissants.» Même si le projet a déjà dépassé son plafond, il est encore possible de participer à son financement, ce qui permettra d’étoffer l’album, voire de lui offrir une couverture cartonnée.

Héro(ïne)s contiendra les planches de nombreux auteur.e.s pros et amateur.e.s, mais aussi un ensemble de réflexions menées par des universitaires du Laboratoire des Sciences Dessinées de l’ENS, sur la place des personnages de femmes dans la BD, ou bien dans les mangas, mais aussi sur l’essor des blogs BD girly, ou sur l’idéalisation des corps dans les comics.

Suivre l’actualité du projet Héro(ïne)s sur Tumblr.

Illustrations Mathieu Bertrand / Maud Riemann / Emy