«Les homos devraient brûler vivants dans des fours», déclarait l’an dernier l’acteur russe Ivan Okhlobystin. Plus récemment, il a indiqué que les personnes mortes des suites du virus Ebola revenaient à la vie sous forme de zombies. Son soutien aux séparatistes ukrainien.ne.s a finalement poussé le ministère des Affaires étrangères estonien à le placer parmi les personnes qui ne peuvent recevoir de visa.

Des mesures similaires ont été prises par l’Ukraine et la Lettonie, en raison notamment de déclarations considérées comme incitant à la haine fondée sur l’origine ethnique. Par conséquent, le comédien ne pourra pas être présent à Riga le 7 novembre où il devait monter sur scène, rapporte le Moscow Times. Le comédien, que l’on peut voir dans la version russe de la série Scrubs, a réagi à la nouvelle par l’ironie sur son compte Twitter en se félicitant de cette troisième interdiction de territoire.

Le nombre de personnalités russes mises sur liste noire par ces trois pays est en hausse constante depuis le début de la crise ukrainienne.

Photo Capture