À Paris, dans le métro, on a de l’accordéon (parfois – rarement –, c’est bien). À New York, ce sont des prédicateurs. L’actrice ouvertement lesbienne et icône butch Lea DeLaria (Big Boo dans Orange Is the New Black) en a eu assez hier, mardi 4 novembre, et a décidé de faire taire l’homme qui tentait d’évangéliser le wagon. Elle entraîné les voyageurs/euses dans une chanson afin de couvrir la voix du prédicateur:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Big Boo Takes On Subway Preacher

Quand cette stratégie n’a pas suffi, elle s’est mise à lui répondre:

«Vous n’avez pas le droit, vous n’avez pas le droit, trouvez un autre train, a lancé l’actrice, vêtue d’un t-shirt «Bad Jew» («Mauvaise juive»). Descendez de ce train. Les autres gens ont le droit de croire d’autres choses et ont tout à fait le droit de penser différemment sur cette planète et dans ce monde. Cet homme n’a pas à nous gaver de ses croyances religieuses. Jésus n’a jamais dit que vous deviez le faire. Jamais!»

Lorsque l’homme a voulu répondre en évoquant Sodome et Gomorrhe et le «péché d’homosexualité», et traitant l’actrice de «gouine», Lea DeLaria ne s’est plus du tout retenue: «Ne me citez pas la Bible, j’ai passé 12 ans dans une école catholique, je connais toutes les phrases.»

«C’est à cause de vous si l’Amérique va mal. C’est à cause des fanatiques religieux. Du Tea Party et des chrétiens ultra-effrayants et des conservateurs.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪‘Orange Is the New Black’ Star Lea DeLaria – Shouts Down Subway Preacher – Part 1‬

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪‘Orange Is the New Black’ Star Lea DeLaria — Shouts Down Subway Preacher – Part 2‬

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Big Boo part II

Pour la petite histoire, si Lea DeLaria était dans le métro, c’était pour aller à Sesame Street:

Can you tell me how to get… How to get to Sesame Street. #bertandernieinlove.

A photo posted by Lea DeLaria (@realleadelaria) on

Parmi les très nombreuses personnes qui ont félicité Lea DeLaria après avoir vu ces vidéos, Rosie O’Donnell: