Parfois, en faisant le tour de la presse, on retombe sur des personnalités dont on avait plus ou moins oublié l’existence et dont on avait complètement oublié les prises de position. Comme Steevy Boulay, qui a affirmé à Ouest-France qu’il ne soutenait plus Nicolas Sarkozy.

«C’est vrai, j’ai soutenu Nicolas Sarkozy en 2007. Aujourd’hui, je ne peux plus être du côté de quelqu’un en faveur du gaz de schiste (qui pollue nos sols à jamais) et qui reste flou sur le mariage gay [sic]. Deux sujets qui peuvent me mettre très en colère. Politiquement, je préfère dire que je suis du côté du bon sens. Je suis ni de droite, ni de gauche, mais là où il y a de bonnes idées.»

À lire dans L’Édition du soir de Ouest-France.

Via Voici.