De son best seller sur une des personnalités les plus controversées du XXe siècle, l’écrivain Marc Dugain a tiré une fiction documentée passionnante. De 1960 à 1963, la présidence de John F. Kennedy incarne tout ce que de J. Edgar Hoover, l’inoxydable patron du FBI, exècre.Toute sa vie, le patron du FBI n’a de cesse d’espionner et de violer la vie privée de tous les hommes importants du pays, légitimant presque ses actes par la nécessité d’en savoir plus sur ceux susceptibles d’accéder au pouvoir suprême. L’originalité du documentaire tient au choix de raconter la vie d’Edgar Hoover par la voix de son adjoint et (probable) amant de toujours, Clyde Tolson.

 

 

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur La Malédiction d’Edgar.