La Pride de Belgrade qui a eu lieu hier, dimanche 28 septembre, s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Plusieurs centaines de personnes ont défilé en bénéficiant de la protection de plus de 7000 agents des forces de l’ordre, rapporte l’AFP. Plusieurs manifestant.e.s d’extrême droite ont tenté de perturber la Marche, sans succès. Cinquante personnes ont été interpellées, indique un correspondant du Courrier des Balkans.

 

 

 

Le maire de la ville, Sinisa Mali, a défilé en compagnie du ministre de la Culture Ivan Tasovac, de Jadranka Joksimovic, la ministre de l’Intégration européenne, et de Tanja Miscevic, négociatrice en chef pour l’adhésion à l’Union européenne. Le chef de la délégation de l’UE à Belgrade Michael Davenport, lui aussi présent au défilé, a vu là le «début d’une lutte efficace pour la protection des droits fondamentaux en Serbie, d’une lutte plus efficace contre la discrimination», a-t-il déclaré à l’AFP. «On m’a enfin donné l’opportunité d’afficher mon identité», s’est de son côté réjouie Jelena, une lesbienne de 47 ans.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Vidéo: Des centaines de personnes à Belgrade pour la première Pride depuis 2010