Au lendemain de la promulgation de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, Marine Le Pen annonçait qu’elle l’abrogerait si elle parvenait au pouvoir. Un engagement qu’elle a répété ce vendredi 26 septembre dans la matinale d’iTélé animée par Bruce Toussaint (à partir de 4’35).

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Marine Le Pen: Nicolas Sarkozy est merveilleux

«J’ai été claire depuis le début: nous reviendrons sur cette loi. Oui, j’abrogerai la loi. Il y aura comme je l’ai annoncé déjà depuis très longtemps un pacs amélioré parce que j’entends les préoccupations d’un certain nombre de couples homosexuels sur la transmission du patrimoine, sur les héritages, sur le maintien dans les lieux. Il y aura donc une amélioration, ce qui est en réalité la revendication de l’immense majorité des homosexuels.»

La présidente du Front national n’a pas précisé comment elle s’y prendrait pour abroger la loi sans pour autant faire face à une censure du Conseil constitutionnel. D’après des juristes consultés par Le Figaro, il serait par ailleurs nécessaire que la France renonce à la Convention européenne sur les droits de l’homme pour revenir sur le mariage pour tou.te.s sans risquer de sanction.