Le pitch de Saint Laurent annonce la couleur: «1967 – 1976. La rencontre de l’un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n’en sortira intact.» Très attendu, le nouveau film de Bertrand Bonello sur Yves Saint Laurent (sortie en salles le 24 septembre) s’affranchit des contraintes du biopic pour proposer un portrait plus ambigu et totalement envoutant du génie de la couture. Le cinéaste s’intéresse aux dix années entre 1967 et 1976, celles à la fois de la reconnaissance internationale du créateur, mais aussi celles de tous les excès. Dans ces années-là, Yves Saint Laurent s’éprend éperdument du dandy Jacques de Baescher (interprété par Louis Garrel) et rien ni personne ne semble pouvoir arrêter cette passion, que Bonello filme dans toute sa fascinante démesure. Tout en prenant un soin particulier à montrer aussi les coulisses de la fabrication des vêtements, de façon presque clinique. C’est aussi un tour de force pour Gaspard Ulliel, qui n’est pas dans l’imitation, mais dans la réinterprétation d’un personnage.

La bande annonce de Saint Laurent:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Saint Laurent de Bertrand Bonello : la bande annonce

Saint Laurent, un film de Bertrand Bonello avec Gaspard Ulliel, Jérémie Renier, Louis Garrel, Léa Seydoux, Amira Casar, Aymeline Valade et Helmut Berger.

Vous pouvez gagner une place pour voir le film (dans toutes les salles, dans toute la France) en complétant le formulaire ci-dessous. N’oubliez pas de précisez dans l’intitulé du jeu: Saint Laurent toutes régions.

Inititulé du jeu:
e-mail:
Prénom:
Nom de famille:
Année de naissance:
Code postal:
Souhaitez-vous recevoir la newsletter de Yagg?: Oui
Non
Souhaitez-vous recevoir les offres de YAGG et de ses partenaires?: Oui
Non