[mise à jour, 22 septembre] Ajout de la vidéo.

Nicolas Sarkozy était l’invité ce soir au Journal télévisé de France 2. Il s’est exprimé sur la question du mariage pour tous.

L’ancien chef de l’Etat dit avoir « détesté la façon dont ça a été mené ». Pour lui le débat aura été une humiliation de « la famille ». Et cette fois-ci, pas de « fascisme en loden » dans la bouche de Nicolas Sarkozy. La « Manif pour tous » a été caressée dans le sens du poil:

« On a humilié la famille, on a humilié tout un tas de braves gens qui n’avaient jamais eu l’idée de descendre dans la rue, qui se sont sentis blessés parce qu’on touchait à ce qu’ils croyaient le plus profondément, leur amour pour la famille. On les a humiliés, ils se sont radicalisés. Beau résultat pour un président qui prétendait rassembler la France. Il l’a divisée, il a monté les uns contre les autres comme jamais ».

Abrogera-t-il ou non, comme le souhaite une partie de ses troupes, jusque dans ses soutiens, tel Laurent Wauquiez? Nicolas Sarkozy n’est pas rentré dans le concret.

« Je n’utiliserai pas les familles contre les homosexuels, comme on a utilisé les homosexuels contre les familles. C’est une honte. (…) Nous regarderons les choses très précisément et, croyez-moi, le manque de courage c’est pas là où j’ai le plus changé ».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Nicolas Sarkozy sur le mariage pour tous

Réponse sur Twitter de Dominique Bertinotti, ministre de la Famille au moment des débats:

 

En 2007, Nicolas Sarkozy s’était engagé à créer un statut d’union civile pour les couples homosexuels – qu’il n’a pas mis en œuvre, faut-il le préciser. En 2012, il ne s’était engagé à rien.