LE DÉCOMPTE DE LA SEMAINE
C’est dans un peu moins de quatre ans et c’est donc demain. Le comité d’organisation de Paris 2018 a présenté, mercredi 17 septembre, sa feuille de route pour cette dixième édition des Gay Games, du 4 au 12 août 2018. Manuel Picaud, co-président de Paris 2018, le président du conseil régional – l’un des fervents soutiens de Paris 2018 – Jean-Paul Huchon et le vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France chargé des sports et des loisirs Francis Parny ont présenté à la presse les contours de cette dixième édition. 15000 athlètes sont attendu.e.s, pour un public évalué à 40000 amateurs/trices. Budget du rendez-vous, 7 millions d’euros, très majoritairement venus de fonds privés et des recettes espérées des Jeux. Retombées économiques pour la région et la Ville de Paris estimées à 40 millions d’euros.

LE MADISON DE LA SEMAINE
Pour lancer le décompte, quatre groupes vêtus respectivement bleu, vert, rouge et violet –les couleurs du logo Paris 2018 symbolisant la diversité, le respect, la solidarité, le partage – vont partir, samedi 20 septembre, de quatre points de la capitale berceaux d’épreuves ou d’événements (Grand Palais, Arènes de Lutèce, Carreau du Temple, Conseil général d’Ile-de-France) à 15 heures pour aller à la rencontre des Parisien.ne.s. Ils convergeront vers l’Hôtel de ville. Un Madison géant est prévu à 17 heures.

LA RENCONTRE DE LA SEMAINE
Discussion entre Christelle Foucault, présidente de la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL), Alain Périé, co-directeur des sports de Paris 2018 ,et Louis-Frédéric Doyer, directeur général de la fédération française de natation, après les propos de ce dernier sur le coming-out du nageur australien Ian Thorpe. Louis-Frédéric Doyer s’est expliqué sur ses déclarations, qui ont provoqué de nombreuses réactions, et a voulu comprendre pourquoi elles ont été si mal accueillis par la communauté LGBT. Alain Périé et Christelle Foucault ont aussi saisi cette rencontre comme une opportunité d’obtenir le soutien de la FFN en vue des Gay Games (lire Homophobie dans le sport: Louis-Frédéric Doyez rencontre la Fédération sportive gaie et lesbienne et Paris 2018).

LA VICTOIRE DE LA SEMAINE
La ligue australienne de football (AFL) (le footie qui se joue avec pieds et mains) va annuler le contrat avec Royal Brunei Airlines en raison des lois anti-gays au Brunei, annonce l’organisation All Out à l’origine d’une pétition qui a réuni plus de 34000 signatures.

LES LACETS DE LA SEMAINE
Beau succès pour la Rainbow Laces Campaign, par exemple à Arsenal, l’un des fers de lance de l’opération. Le club londonien recevait Manchester City, samedi 13 septembre lors de la quatrième journée du championnat anglais de première division (2-2). Le pilote de formule 1 Lewis Hamilton ou l’acteur Samuel L. Jackson étaient là qui ont soutenu la campagne. 100000 paires de lacets ont été distribuées à travers tout le Royaume-Uni.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lewis Hamilton, Samuel L Jackson & Wretch 32 visit the Emirates

LA STATION DE LA SEMAINE
Et pour la peine, Arsenal, l’une des stations du London Tube, avait son rainbow carpet (photo via Facebook).

arsenal rainbow carpet - Transport for London

LE VESTIAIRE DE LA SEMAINE
Dans la petite ligue canadienne, les hockeyeurs et hockeyeuses pourront désormais choisir leur vestiaire. Cette décision fait suite à la plainte de Jesse Thompson, 17 ans, qui avait été empêché d’utiliser le vestiaire des garçons et chassé du vestiaire des filles. Dans ce sens, des formations vont être proposées aux coaches sur les discriminations et le harcèlement liés à l’identité et l’expression de genre.

««J’espère juste que les gamin.e.s pourront voir cela et savoir qu’ils ou elles n’ont plus besoin de se cacher», s’est réjoui le jeune homme.

L’ACTION DE LA SEMAINE
Menée dans les anciens locaux de rédaction du magazine So Foot après un article de très mauvais goût relatant un scandale sexuel au sein d’un club suisse.

On remarquera la petite touche du ruban adhésif.

 

LA PUBLICITÉ DE LA SEMAINE
Le plongeur britannique out Tom Daley est l’un des visages de la marque Neo, d’Adidas. Comme le souligne le site Outsports, Nike a signé avec les athlètes out Brittney Griner et Jasons Collins, Adidas a donc Tom Daley.

http://youtu.be/YNOtyM7yHCk

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Behind the scenes at the NEO FW14 shoot with Tom Daley

LES MAILLOTS DE LA SEMAINE
Le site de Vogue États-Unis relève une apparition de maillots de football américain sur le dos de Beyoncé – tendance paillettes –, ou au défilé de Stella Jean, à la Fashion Week de Milan.

LES COMBINAISONS DE LA SEMAINE
De mauvais goût ou pas, les tenues des cyclistes d’une équipe féminine colombienne? Les athlètes l’arborent lors du Tour de Toscane. L’idée de ce faux-semblant assez moche vient de l’une d’entre elles. Il a été validé par les sponsors, dont la ville de Bogota.

En tout cas, Brian Cookson, président de l’Union cycliste internationale, n’est pas content du tout. Mais on n’aura jamais autant parlé de cyclisme féminin cette semaine. À propos, l’Américaine Shelley Olds a remporté l’épreuve.

LE CALENDRIER DE LA SEMAINE
Sans maillot, ni combinaisons, les athlètes d’un club d’aviron britannique de l’université Warwick qui posent nues pour un magnifique calendrier dont les fonds iront à la lutte contre le cancer du sein. Les garçons font de même, pour la lutte contre l’homophobie.

LES KICK-ASS DE DE LA SEMAINE
Sur Sport.mic, portraits de 12 femmes brillant au haut-niveau de baseball, hockey, automobile ou tennis avec ce titre évocateur: «Des images qui montrent ce que cela veut vraiment dire de jouer comme une fille».

LE SANS-FAUTE DE LA SEMAINE
Les joueuses de l’équipe de France de football en route pour le Mondial 2015. Elles ont conclu, mercredi 17 septembre, leur dixième match de «qualif» en dominant la Finlande (3-1). Dix victoires en dix matches. Elles finissent, bien sûr, premières de leur groupe, 9 points. Prochain match, de préparation, contre l’Allemagne, le 22 octobre.

LE TWEET DE LA SEMAINE
Elle n’est pas belle cette photo de Megan Rapinoe à l’entraînement, le 16 septembre, avec l’équipe américaine? Comment dit-on déjà? Jouer comme une fille?

Deuxième victoire en cinq jours pour les États-Unis contre le Mexique, jeudi 18 septembre, à Rochester (4-0), après celle du 13 septembre (8-0). 73e match consécutif sans buts concédés pour la gardienne Hope Solo, un record. Abby Wambach avait arrondi le sien, samedi, en inscrivant deux buts (170).

LE GAZON DE LA SEMAINE
Une image vaut 10000 mots. Pour montrer pourquoi jouer la Coupe du monde 2015 de football sur le turf, donc, est invraisemblable et dangereux, Michelle Akers poste cette photo mythique de Brandi Chastain, lors de la Coupe du monde 1994, avec cette légende: «Vous voyez ça? Si Brandi avait fait cela à la Coupe du monde 2015, ses genoux auraient été brûlés au deuxième degré à cause du turf. #plusde48degrésausol».

LA QUESTION DE LA SEMAINE
Soulevée par quelques articles. Le deuxième match amical contre le Mexique a été joué, jeudi 18 septembre, au Sahlen’s Stadium de Rochester (New York) sur du turf, cette surface synthétique sur laquelle des joueuses comme Abby Wambach ne veulent pas jouer lors de la Coupe du monde 2015 au Canada. Pas du tout pareil, a répondu l’attaquante américaine. Il s’agit ici d’un match amical et non d’une série de rencontres jouées lors de la plus importante des compétitions dans le football. Les joueuses pointent également la discrimination entre les hommes qui jouent, au Mondial, sur du gazon naturel et les conditions de leur Coupe du monde 2015. Prochains matches des États-Unis lors du tournoi qualificatif de la zone Concacaf (Amérique du Nord, Caraïbes, Amérique centrale) pour cette Coupe du monde 2015, du 15 au 26 octobre aux États-Unis.

Si le lecteur ne s’ffiche pas, cliquez sur WNT vs. Mexico: Highlights – Sept. 13, 2014

L’ARTICLE DE LA SEMAINE
La Fédération internationale de football (Fifa) est-elle sexiste? Sur Sport Illustrated, l’histoire de Sepp Blatter, président de la Fifa, se jetant sur Sarah Huffman, aujourd’hui l’épouse d’Abby Wambach, en la prenant pour la joueuse brésilienne Marta, cinq fois auréolée du trophée de la meilleure joueuse du monde… par la Fifa. «Une claque ne pleine figure», a raconté Wambach. Même si la Fifa vient de doubler les dotations pour le football féminin pour les années 2015-2018.

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Sur Gi Aldri Opp, une conversation avec Safi N’Diaye, l’une des vedettes du XV de France, troisième de la Coupe du monde 2014 en France. Pour la troisième ligne qui évolue à Montpellier, l’équipe «va essayer de continuer sur cette lancée pour le tournoi des VI Nations, on espère qu’il y aura le même engouement et que les gens vont nous suivre».

Dans le championnat de France de rugby, Montpellier reçoit le Stade Rennais, dimanche 21 septembre, à 13 heures.

LES PATINS DE LA SEMAINE
Sur StreetPress, un reportage sur le roller derby – 2030 licencié.e.s et 93 clubs – qui veut se professionnaliser. Le roller derby, c’est l’un des sports préférés des militantes féministes et LGBT. Eh oui.

LE REFERENDUM DE LA SEMAINE
Un autre referendum en Écosse, celui du Royal and Ancient Golf Club. 2400 membres ont massivement voté (85%) en faveur de l’entrée des femmes en son sein, une première, donc, dans ce club fondé il y a… 260 ans.

LE OUI DE LA SEMAINE
Andy Murray a voté pour l’indépendance de l’Écosse qui reste certes dans le Royaume-Uni après la victoire du «Non» au referendum du 18 septembre mais qui a gagné beaucoup en chemin.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.