D’habitude, elle nous fait marrer, mais là, elle nous ferait presque verser une larmichette. Charlotte de Bruges s’est adressée directement à la chef de file de la «Manif pour tous» pour lui raconter le plus beau jour de sa vie (ou qui figure au moins de le Top 10):

«Ma Lulu, J’aimerais te raconter mon mariage pour tous. Non seulement parce qu’un mariage – un peu comme un accouchement – ça se raconte à tout va avec force détails pendant au moins trois mois, mais surtout parce qu’il te faut connaître tes ennemis. Non non, tu n’as rien contre les homos, je t’entends me répondre, mais tu ne peux pas nier que toi et ta bande vous persévérez à vous soulever, avec vos petits airs révoltés, contre nos droits nouveaux et à venir. Or, quand tu descendras dans la rue le 5 octobre, ma Lulu, je souhaite que tu marches avec ces quelques souvenirs en tête.»

«C’était aussi chiant que le mariage de ton cousin issu de germain l’été dernier», confirme Charlotte, qui précise: «Oh mais rassure toi, 15 mois après la promulgation de cette loi qui te chagrine tant, pour certains de nos invités, les guillemets collaient encore pas mal à notre mariage, le “gay” était encore systématiquement précisé. Parce que ne nous leurrons pas, ma Lulu, recevoir 260 personnes, c’est s’exposer à un quota non négligeable de sceptiques.» Et pourtant…

Lire la lettre en intégralité sur le Tumblr de Charlotte de Bruges.

Photo Charlotte de Bruges