Il y a maintenant deux ans que la première saison de Ainsi soient-ils a été diffusée pour la première fois sur Arte. Cette série de qualité, créée entre autres par Bruno Nahon, suit le parcours de cinq hommes désireux de devenir prêtres. Les huit premiers épisodes ont vu deux des séminaristes, Guillaume (Clément Manuel, en photo ci-dessus) et Emmanuel (David Baïot), entretenir une relation. Si vous n’avez pas encore vu la fin de la première saison, ne descendez pas plus bas.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Ainsi soient-ils saison 2 – Bande-annonce – Arte

Si Emmanuel avait fait ses adieux à Guillaume et au séminaire, les images ci-dessus laissent entrevoir un avenir entre les deux hommes. Mais ce ne sera pas de tout repos puisque dans le premier épisode de la deuxième saison, Guillaume doit s’entretenir avec le nouveau supérieur du séminaire, le père Bosco (Thierry Gimenez). Il éprouve alors des difficultés à évoquer la question de sa sexualité.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Ainsi soient-ils S2 – Episode 1 (extrait)

«Si nous mettons en scène le trouble d’un jeune séminariste qui se découvre en contradiction avec les positions officielles de l’Église sur tel ou tel aspect de sa vie intime, c’est parce que ce trouble nous parle de nos propres conflits intérieurs, explique le scénariste et co-créateur de la série Vincent Poymiro dans le dossier de presse. Ainsi soient-ils n’est pas une série sur l’institution, mais sur tous les êtres humains qui la composent.»

D’autres extraits sont disponibles sur le site officiel de la série. Celle-ci a de nouveau reçu le prix de la meilleure série française au festival Séries Mania 2014. Les épisodes de la première saison sont actuellement diffusés chaque jeudi sur Arte à partir de 22h30. La seconde sera diffusée à 20h50 chaque jeudi, à raison de deux épisodes par soir, à partir du 2 octobre.