Le site Brain Magazine a retranscrit une interview assez stupéfiante de Yulia Volkova, la moitié du duo russe t.A.T.u. Vous vous souvenez d’elle, charmante brunette qui roulait des galoches à sa rouquine de copine sous la pluie? Gardez bien cette image en tête, car vos souvenirs de jeunesse vont voler en éclats en lisant les lignes qui vont suivre:

«Condamneriez-vous votre fils si il était gay?» lui a demandé l’animateur. Réponse de la chanteuse:«Oui, je le condamnerais, parce que je pense qu’un homme se doit d’être un vrai homme. Dieu a créé l’homme afin qu’il se reproduise. C’est dans la nature des choses. Pour moi, l’homme est censé être un pilier, la force d’un foyer familial. Je n’accepterais pas que mon fils soit gay.»

Vous me direz: comment peut-on penser ça, après avoir fait autant pour la visibilité des homos en un seul clip? Le raisonnement de la demoiselle prend malheureusement tout son sens avec la suite:

«À l’époque dans laquelle nous vivons, il y a beaucoup de filles faciles, et un homme peut coucher avec un grand nombre de ces filles-là. Voilà à quelle liberté les hommes doivent se tenir. Un homme n’a pas le droit d’être un pédé (sic). Deux femmes ensemble, ce n’est pas la même chose que deux hommes ensemble. Pour moi, les lesbiennes sont bien plus agréables à regarder que deux hommes se tenant la main ou échangeant un baiser.»

En conclusion, on assiste à un semblant de tentative pour rattraper le coup qui, avouons-le, peine à convaincre: «Mais je tiens à dire que je n’ai rien contre les gays, je souhaite juste que mon fils soit un vrai homme, pas un pédé (sic). J’ai beaucoup d’amis gays. Je crois qu’être gay est quand même moins grave qu’être un assassin, un voleur ou un dealer de drogue. S’il faut choisir parmi tout ça, alors être gay vaut un peu mieux que tout le reste.»

lena headey

Lire l’intégralité sur Brain Magazine.

Photo Capture / Heck yeah reaction gifs