Pride, en salles mercredi 17 septembre, c’est l’histoire vraie d’un groupe de gays et de lesbiennes, qui, en 1984, sont venu.e.s en aide aux mineurs du Pays de Galles en grève contre la politique de Margaret Thatcher. Un grand film politique mais avant tout un pur moment de bonheur avec beaucoup d’émotions et de fous rires.

Le réalisateur Matthew Warchus, le scénariste ouvertement gay Stephen Beresford et l’un des acteurs principaux Bill Nighy nous ont accordé un entretien lors de leur passage à Paris début septembre. Bill Nighy (Love Actually, Harry Potter et les reliques de la mort) nous a confié que cette histoire et son personnage de mineur cultivé et discret l’avaient fasciné. Il est fier d’avoir fait partie de ce film qui présente selon lui la destruction des préjugés.

Pour le scénariste, ce qui l’a beaucoup touché dans le scénario et dans les faits réels est que cela montre que les gays et les lesbiennes peuvent compter des femmes et des hommes hétéros de bonne volonté, prêt.e.s, comme dans le film, à leur offrir leur amitié et leur générosité.

Quand au réalisateur, il explique qu’il n’avait jamais un aussi bon scénario.

Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquez sur Pride: interviews de Bill Nighy, Matthew Warchus et Stephen Beresford