Trois garçons et une fille ont été pris.es à partie, dans la nuit de 12 au 13 septembre, par un homme, en centre-ville de Biarritz. Interpellé immédiatement, l’homme, qui était accompagné de sa compagne rapporte Sud Ouest, aurait proféré des insultes homophobes et sérophobes, selon l’association LGBT Les Bascos.

Blessée au visage, l’une des victimes a été conduite à l’hôpital de Bayonne. Sa voiture aurait également été endommagée. Des plaintes ont été déposées au commissariat de Biarritz, indique l’association, qui «dénonce avec la plus grande fermeté [cette] violente agression».

«L’agression dont a été victime ce groupe de jeunes ne doit pas être considérée comme un simple fait divers. Elle illustre malheureusement le climat délétère qui s’est installé dans le pays depuis plusieurs mois et qui conduit à l’expression d’une homophobie désormais “décomplexée” voire violente.»

Illustration Fabien Guenot