Comme chaque 23 septembre depuis 1999, la communauté bisexuelle célébrera la Journée internationale de la bisexualité. Pour la première fois à Paris, plusieurs associations appellent cette année à se rassembler pour protester contre les idées reçues et les préjugés et contre le manque de visibilité de la communauté bie. L’association Bi’Cause sera bien entendu de la partie, ainsi que le Centre LGBT Paris Île de France, FièrEs, le MAG Jeunes LGBT, et SOS Homophobie, qui a mené la première enquête sur la biphobie en 2012. «Ce n’est ni une “mode” ni une “tendance”, les bisexuel.le.s ne sont pas plus “infidèles”, et surtout pas “par nature”, que d’autres», rappellent ces associations. Le rassemblement aura lieu place Igor-Stravinsky, juste à côté du Centre Beaubourg à partir de 18h, et sera suivi d’un apéritif dînatoire dans la salle des mariages de la mairie du IIIe arrondissement.

À Strasbourg, l’association bisexuelle et pansexuelle Bi’loulous prévoit elle aussi des actions. À Bruxelles, l’association flamande Cavaria organise le 20 septembre la rencontre Bi Yourself: une journée de discussions avec le Dr Alexis Dewaele et une table ronde sur la façon dont les associations LGBT peuvent mener une politique d’inclusivité vers les bi.e.s.

La Journée internationale de la bisexualité est née à l’initiative de trois militant.e.s américain.e.s Wendy Curry, Gigi Raven Wilbur et Michael Page, ce dernier étant à l’origine du drapeau bisexuel. Tou.t.e.s trois ont œuvré à rendre plus visible la bisexualité comme une orientation sexuelle à part entière dans la société.

Plus d’informations sur le blog Yagg Le Biplan.

Photo Marilyn Roxie