Nicolas Sarkozy a tout intérêt à promettre qu’il abrogera le mariage des couples de même sexe, tente de le persuader la présidente de la «Manif pour tous» dans une tribune publiée sur le FigaroVox. Son mouvement aurait été comparé à du «fascime en loden» par l’ancien chef de l’État qui aurait en outre indiqué qu’il est désormais impossible de revenir sur le mariage pour tou.te.s. Faux, assure son cabinet dans metronews. Mais désormais, Ludovine de la Rochère veut des gages, un engagement public de Nicolas Sarkozy envers son association.

«PAS LA MÊME DÉFINITION DE LA FAMILLE»
Elle lui rappelle notamment que plusieurs responsables de l’UMP ont promis qu’en cas de retour au pouvoir en 2017, le mariage sera de nouveau réservé aux couples de sexe différent. C’est une promesse d’Hervé Mariton qui ne sait désormais plus que penser, par exemple. «Les positions de Nicolas Sarkozy sont très incertaines, a-t-il confié à metronews. L’an dernier, il m’avait félicité pour mon combat à l’Assemblée contre le mariage pour tous. Il m’avait dit: “C’était super, la famille c’est important mais je n’en ai pas la même définition que toi”. Ce qui autorise toutes les incertitudes et les ambiguïtés! Quand je l’ai vu la semaine dernière encore, sa position était toujours incertaine.» Le député appelle l’ancien président à clarifier les choses publiquement, admettant que si Nicolas Sarkozy se prononce pour le maintien du mariage des couples de même sexe, cela constituera pour lui «un cas de conscience».

Christine Boutin comme Philippe Gosselin ont également appelé l’ancien chef de l’État à revenir sur l’ouverture du mariage.

APPROXIMATIONS
Mais il y a d’autres raisons pour lesquelles Nicolas Sarkozy devrait abroger le mariage pour tou.te.s, argumente Ludovine de la Rochère. Elle affirme que des «centaines de milliers de manifestants de “La Manif pour tous”, que des millions de sympathisants ne cessent chaque jour, partout en France, d’encourager le mouvement à poursuivre». «Les Français ont commencé à l’exprimer publiquement et massivement, et ils poursuivront, dans la rue et dans les urnes, s’emporte-t-elle. Le mariage entre personnes de même sexe a été la goutte qui a fait déborder le vase… la majorité actuelle en paye d’ores et déjà le prix!» Enquêtes d’opinion à l’appui, le mariage pour tous n’a pourtant pas coûté de voix à la gauche lors des dernières élections…

Mais ce ne sont pas les approximations et les inexactitudes qui arrêtent Ludovine de la Rochère, au contraire. Pour convaincre Nicolas Sarkozy d’appliquer la politique souhaitée par son mouvement, elle fait valoir que s’il ne revient pas sur l’ouverture du mariage, «personne ne [croira] plus alors à [sa] volonté de revenir sur les mesures économiques et sociales désastreuses de cette première partie de quinquennat».

«UN ACQUIS DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE»
La présidente de la «Manif pour tous» conclut sa démonstration par un sibyllin coup de pression: «Il est évident que M. Sarkozy, comme tout autre candidat sérieux à des responsabilités importantes, ne manquera pas de renouveler son engagement en faveur du mariage homme-femme, de la filiation et de la famille, plébiscitée par les Français sondage après sondage». L’insistance de Ludovine de la Rochère sur les enquêtes d’opinion n’a rien d’innocent: «l’addiction» de Nicolas Sarkozy aux sondages n’est en effet pas un secret.

Les mots de la présidente de la «Manif pour tous» ont toutefois été publiés trop tard pour qu’Alain Juppé en prenne connaissance. Dans une interview accordée à Valeurs Actuelles, le maire de Bordeaux estime que le mariage des couples de même sexe constitue «un acquis, qui a été intégré par la société française, juge-t-il. Je pense que des sauts sont faits dans l’évolution des mœurs et ne sont pas réversibles. Je ne vais pas rappeler tout ce qui s’est passé dans les années 1975 et 1976, lorsque certains ont dit qu’on remettrait en cause l’IVG. On ne l’a pas fait… Soyons réalistes: on ne va pas “démarier” des couples légalement unis! Cela dit, n’en rajoutons pas. Rouvrir le débat sur la PMA et la GPA serait irresponsable.» Puisqu’on en est aux messages sibyllins, celui-ci s’adresse peut-être aux responsables UMP qui comptent défiler aux côtés de la «Manif pour tous» le 5 octobre prochain.

Photos Captures (Ludovine de la Rochère, Nicolas Sarkozy)