Sept films étaient en compétition pour le Queer Lion, prix remis en parallèle du Festival du film de Venise, au meilleur film à thématique homo ou queer. Après Philomena, de Stephen Frears, en 2013, c’est Mario Fanfani et ses Nuits d’été qui ont été récompensés.

Présenté à Venise dans le cadre des Journées des auteurs, le film, dont la sortie en France est prévue le 21 janvier 2015, a pour personnage principal Michel (Guillaume de Tonquédec), notaire à Metz, qui, le week-end, devient Mylène. On est en 1959, Michel est marié à Hélène (Jeanne Balibar) et «coaché» par Flavia (Nicolas Bouchaud), qui est aussi Jean-Marie, son meilleur ami. Autour de Mylène et Flavia, Hermine (Zazie de Paris), Suzy Corridor (Clément Sibony), Fée Clochette (Serge Bagdassarian) et Callipyge (Jean Benoit Mollet).

«Je ne pouvais pas raconter une histoire sur la France de 1959 sans parler de la guerre d’Algérie, explique Mario Fanfani. Cette guerre n’avait pas de nom et a réveillé des souvenirs de grandes souffrances durant les deux premières Guerres Mondiales. (…) Pour Michel, se travestir est une sorte d’échappatoire, une réponse subconsciente au traumatisme de la Seconde Guerre Mondiale telle qu’il l’a vécue avec son ami Jean-Marie. Ce traumatisme le rend encore plus aveugle aux importants mouvements politiques qui se soulèvent sous ses yeux.»

«La poursuite de son identité est toujours un acte révolutionnaire, a estimé le jury, présidé par le député et militant LGBT Alessandro Zan. C’est le cas pour le personnage principal lorsqu’il enfile des vêtements de femme tout en conservant ses croyances bourgeois; c’est le cas pour son épouse, à travers son émancipation et ses idéaux pacifistes; et c’est le cas pour tous les autres personnages, chaacun à sa façon, dans un film queer qui mélange très élégamment tradition et transgression.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪LES NUITS D´ÉTÉ – SUMMER NIGHTS

Découvrir des photos du tournage sur le site de Matthieu Ponchel.

Photo Benoit Linder