Une photo d’Oliviero Toscani a été détournée par le parti des Frères d’Italie, un mouvement d’extrême droite allié au Front national de Marine Le Pen. Destinée à un magazine français qui souhaitait dresser un éventail des différentes formes de famille, cette photo met en scène deux couples, l’un composé de deux femmes, l’autre de deux hommes, tenir ensemble un enfant. Photographe à l’origine d’images controversées comme celle d’un malade du sida agonisant à l’hôpital entouré de ses proches, Oliviero Toscani est l’auteur de plusieurs clichés qui ont été utilisés par Benetton.

Dans cette reprise de la photo, la famille homoparentale est encadrée par les inscriptions: «Un bébé n’est pas un caprice. Non à l’adoption par des gays. Défendons le droit des bébés à avoir un papa et une maman.» Le mouvement homophobe réagissait ainsi à l’annonce qu’un tribunal a permis à une femme d’adopter l’enfant de sa compagne, même si l’adoption par des couples de même sexe n’est pas autorisée.

Devant l’utilisation frauduleuse et contraire au but poursuivi de l’image qu’il a prise, le photographe Oliviero Toscani a interpellé les responsables du parti d’extrême droite sur Twitter en les menaçant de poursuites judiciaires.

«Ils l’ont utilisée de façon ignorante, à leur image», a commenté l’auteur de la photo auprès de l’agence de presse Ansa. «Nous présentons nos excuses pour ce qui s’est passé car nous respectons le droit d’auteur», a finalement répondu Federico Mollicone, le porte-parole du parti. La photo a été supprimée du site d’extrême droite et celui-ci a indiqué qu’il en utiliserait une autre.

Photo via Twitter