«Ma religion passe avant tout», avait indiqué le maire de Fontgombault, Jacques Tissier (photo), pour expliquer pourquoi le conseil municipal a voté en janvier une délibération contre le mariage de couples de même sexe dans la commune. La préfecture avait alors saisi le tribunal administratif de Limoges pour faire annuler cette décision.

Lors d’une audience jeudi 26 juin, le rapporteur public s’est prononcé en faveur de l’annulation, rapporte l’AFP, car la mairie ne se plierait plus au «devoir de neutralité du service public». Réélu à la fin du mois de mars, Jacques Tissier est aujourd’hui défendu par Cyrille Dutheil de la Rochère, le cousin de la présidente de la «Manif pour tous». Le tribunal administratif rendra sa décision le 10 juillet.

Photo Capture