Indochine était au stade de France, Lily Allen au festival de Glastonbury. Deux ambiances, deux publics, deux messages proches. Car si Lily Allen a qualifié Sepp Blatter, le président de la Fifa, de «connard corrompu» en lançant son tube Fuck You, les paroles de la chanson, qui taclent aussi l’homophobie, trouvent également un écho dans le choix du Qatar et de la Russie pour les prochaines coupes du monde de football (à 7′):

http://youtu.be/kvlE3UCFYdA

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Glastonbury Festival 2014 – Lily Allen – PYRAMID STAGE‬

À Paris, c’est Christine Boutin qui a été la cible des critiques. Comme à chaque concert, le visage de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a été longuement affiché, vendredi et samedi au Stade de France, alors qu’Indochine se préparait à interpréter sa chanson College Boy, sur le harcèlement à l’école:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Indochine au Stade de France – Collège Boy – 27 juin 2014‬

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Grand moment : Christine Boutin huée par tout le Stade de France‬

Sur Twitter, Christine Boutin reste fan…

Vendredi également, Nicola Sirkis, le chanteur du groupe, avait participé, aux côtés de Claire Chazal, à l’émission Qui veut gagner des millions (enregistrée quelques jours plus tôt, replay ici) au profit de l’association Le Refuge. Des protégé.e.s de l’association ont d’ailleurs été invité.e.s au concert samedi soir. Le duo a remporté 48000 euros.