La Finlande est aujourd’hui le seul pays nordique à ne pas encore avoir élargi le mariage à tous les couples. Et elle devrait le rester pour quelques mois encore au minimum. Mercredi 25 juin, la Commission des lois du Parlement finlandais a en effet rejeté, par 10 voix contre et 6 pour, une initiative citoyenne, sous la forme d’une pétition signée par plus de 166000 personnes, visant à ouvrir le mariage aux couples d’hommes ou de femmes.

«Le texte n’était pas prêt», a justifié Anne Holmlund (Parti de la coalition nationale – conservateur), présidente de la Commission des lois du Parlement, auprès de YLE, la radio-télévision publique finlandaise. «Tou.te.s les expert.e.s que nous avons interrogé.e.s ont répondu que la loi proposée dans l’initiative est techniquement non-viable», ajoute-t-elle.

Lors du vote, deux des parlementaires socio-démocrates étaient absents, et la députée Arja Juvonen du Parti finnois, qui aurait voté pour, était représentée par Mika Niikko qui a voté contre. D’où un écart en nombre de voix si important.

LA PROPOSITION DE LOI DEVANT LE PARLEMENT À L’AUTOMNE
Pour autant, le texte de loi doit revenir en séance plénière devant le Parlement à l’automne. Selon YLE, le vote pourrait aller dans le sens opposé de celui de la Commission des lois, ce qui renverrait la proposition devant la Grande Commission du Parlement.

«La proposition de loi pourrait bien passer dès l’automne ou en fonction des prochaines négociations gouvernementales», a réagi le député de la Ligue verte Oras Tynkkynen. Et de conclure: «Le monde occidental accepte de plus en plus de modifier sa législation sur le mariage et ce serait inconcevable que la Finlande soit dans les derniers à évoluer». En février 2013, la Commission avait déjà rejeté par 9 voix contre 8 un texte similaire.

Photo Hteink.min