Hier, mardi 24 juin s’est tenue la 26e session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, à Genève. Une déclaration commune soutenue par 500 organisations issues d’une centaine de pays a été remise par la coordinatrice de l’Ilga Afrique, Lame Charmaine Olebile. Elle exhortait les membres du Conseil à agir contre les discriminations dont sont victimes les personnes LGBT dans le monde, et à poursuivre le travail commencé il y a trois ans avec la première résolution sur les Droits Humains, l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

En France plusieurs associations, dont Aides, Acceptess-T, David et Jonathan, le comité Idaho France, l’Inter-LGBT, le Mag Jeunes LGBT ou encore les Musulmans progressistes de France, ont signé cet appel.

Photo Capture