Selon metronews, la «Manif pour tous» a reçu 4,5 millions d’euros entre le 17 novembre 2012 — date de sa création officielle – et le 31 décembre 2013. Cette somme aurait été recueillie grâce aux «collectes lors des manifestations, aux donateurs privés et à la vente de produits dérivés». La ventilation exacte sera précisée lors de la publication des comptes qui doit intervenir le 30 juin dans le Journal officiel.

«C’est un faible budget au regard de l’ampleur de nos actions», a commenté la présidente du mouvement, Ludovine de la Rochère. Il équivaut toutefois à la somme dépensée par le Parti socialiste pour sa communication en 2012. D’après des informations recueillies par Yagg et Mediapart, la seule manifestation du 13 janvier 2013 aurait coûté un million d’euros. On sait d’ores et déjà déjà qu’Alliance Vita, l’association fondée par Christine Boutin et dont Tugdual Derville est le délégué général, avait effectué un premier versement de 5000 euros à la «Manif pour tous» en novembre 2012. La confédération des Associations familiales catholiques (AFC) a également soutenu financièrement l’organisation. La publication des comptes, même si elle ne précise pas l’identité des donateurs/trices, devrait apporter un peu plus de lumière.

«Aucun membre n’a été rémunéré», a précisé Ludovine de la Rochère. Virginie Merle-Tellenne (alias Frigide Barjot) et Xavier Bongibault n’ont toutefois jamais caché que des remboursements leur avaient été accordés lorsque tou.te.s deux appartenaient encore au mouvement. Mais le montant des sommes qui leur ont été versées n’a jamais été révélé. Selon la présidente de la «Manif pour tous», il reste aujourd’hui «quelques milliers d’euros» dans les caisses, alors qu’une nouvelle manifestation doit avoir lieu le 5 octobre.

Photo Capture