Fabien Guenot
: Free, Ultra Naté
Le titre qui me donne envie de danser, de hurler et surtout de taper dans le visage de l’intolérance. Cette chanson est pour toi, toi devant ton écran qui a peur des préjugés et du regard des autres, écoute cette chanson super fort et comprend bien que you’re free to do what you want to do!

 


Florian Bardou
: Girls and Boys, Blur
Une chanson queer pour «les filles qui sont des garçons qui aime les garçons en filles qui font garçons comme ils font filles qui font filles comme elles font garçons».

 

http://www.youtube.com/watch?v=u5fvwbXEnYE


Christophe Martet
: Together Again, Janet Jackson
C’est un morceau très dansant mais avant tout un hommage à ses amis morts du sida, comme Janet Jackson l’expliquait à la sortie du ce single (vendu à près de 6 millions d’exemplaires). Avec son refrain en tête, je marcherai samedi pour de nouveaux droits mais aussi pour me souvenir de toutes celles et ceux qui se sont battu.e.s et qui me manquent.

 


Judith Silberfeld
: Oppressive (The best gay possible), Panti Bliss & Pet Shop Boys
Ma chanson absolue de gay pride, c’est Désenchantée, mais je l’ai déjà mise dans une précédente playlist. Ma chanson absolue de manif, c’est L’Internationale, mais ça manque un peu de paillettes pour une Marche des Fiertés. Alors cette année, ce sera Panti Bliss et son fabuleux discours, mis en musique par les Pet Shop Boys.

 


Julien Massillon
: Starships, Nicki Minaj
Quand vient le refrain, je me mets systématiquement à sauter les mains en l’air pour figurer les «starships» qui «were meant to fly». Grâce à la magie du DJisme, le refrain peut durer très longtemps et je saute donc pendant très longtemps. Et tant pis si c’est so 2012.

 


Bénédicte Mathieu
: Can’t Take My Eyes Off You, Boy Town Gang
C’est ma chanson! Car la Gay Pride, voyez-vous, chez moi, c’est la Gay Pride et un anniversaire. Cette année, 20 ans avec mon amour «too good to be true». 20 ans! Immense émotion.

 


Noémie Cagniart
: 3e Sexe, Indochine
Un peu de militantisme, de chanson démodée, de rythme enjoué et tout et tout. C’est la Gay Pride, quoi de mieux qu’un peu d’Indochine pour fêter ça? En plus, ils sont au Stade de France ce week-end! Allez, on fonce se dandiner dans les rues parisiennes pour finir au stade et sauter partout sur L’Aventurier!

 


Maëlle Le Corre
: I Follow Rivers, Lykke Li (The Magician Remix)
Alors oui, c’est un peu cliché de choisir I Follow Rivers pour cette playlist de Pride mais je suis certaine de ne pas être la seule pour qui cette chanson est significative. Pour moi, c’est avant tout beaucoup de souvenirs, une irrépressible envie de danser, et le sentiment d’être , en harmonie avec la foule, au bon endroit et au bon moment.

 


Fatima Rouina
: They Don’t Care About Us, Michael Jackson
They Don’t Care About Us (Ils se moquent pas mal de nous) est une chanson écrite et chantée par Michael Jackson dans les années 90. La chanson parle des préjugés et de toutes formes de discriminations. C’est en particulier le rythme tribal, les percussions, l’ambiance de Salvador de Bahia au Brésil, que j’aimerais vivre ce samedi à la Marche des Fiertés. BEYONCÉ, JOY AND PRIDE FOR EVERYONE!

 


Xavier Héraud
: You’ll never walk alone, Renée Fleming
Cette chanson extraite de la comédie musicale Carousel fut un hymne de la longue marche pour les droits civiques, aux États-Unis. Mais son message peut tout à fait s’appliquer à nos marches. Judy Garland l’a chantée, mais ici elle est superbement interprétée par Renée Fleming lors de l’intronisation d’Obama…

Photo Guillaume Paumier