Avec le rôle de Big Boo dans la série Orange is the new black, la comédienne lesbienne Lea Delaria tient le rôle le plus important de sa vie. Buzzfeed a longuement rencontré celle qui s’était faite connaître au public américain en se qualifiant elle-même de « grosse gouine » à la télé.

Lea Delaria revient sur le succès considérable de la série et l’impact que cela a sur elle:

« Des ados m’abordent dans la rue et veulent prendre une photo avec moi, me prendre dans leurs bras et me disent que Big Boo est leur personnage préféré. Cela est très important pour moi. Parce que j’ai conquis les coeurs et les esprits de gens qui sont jeunes, qui vont grandir et diriger le monde. »

Ce qui la touche dans son rôle, confie-t-elle, c’est de pouvoir jouer une « gouine butch en trois dimensions:  »

« Vous ne voyez jamais une gouine butch avec un peu d’épaisseur. Vous pouvez voir une lesbienne lipstick ou femme, ou une fille, avec de l’épaisseur, mais la plupart du temps vous nous verrez à déambuler, attraper une bière, frapper une petite amie. Vous savez, j’ai joué ce genre de personnage… Mais j’ai décidé que je ne voulais plus interpréter ce type de rôle. »

 

Pour Lea Delaria, la représentativité des minorités dans la série est en train de changer de beaucoup de choses, à l’image de la couverture du Time avec la comédienne trans’ Laverne Cox. Son propre rôle de lesbienne butch lui permet aussi de faire passer un message aux gays et aux lesbiennes:

« Nous ne devons pas oublier d’où nous venons. Nous ne pouvons pas oublier notre histoire. Et les gouines butch et les pédés folles, c’est de ça que nous venons. Et c’est sans doute une grosse part de ce qu’est la communauté aujourd’hui, même si beaucoup veulent glisser ça sous le tapis ».