Après l’Écosse en février dernier, le Luxembourg est devenu mercredi 18 juin le onzième pays d’Europe à élargir le mariage aux couples de personnes de même sexe. Une avancée qui devient réalité après qu’un premier projet de loi ait été déposé en 2010 par l’ancien gouvernement de Jean-Claude Juncker, mais sans jamais arriver aux portes de l’unique chambre qui compose le Parlement.

C’est désormais chose faite sous le gouvernement du Premier ministre ouvertement gay Xavier Bettel, et de la plus belle des manières avec 56 voix pour le projet de loi et 4 voix contre sur un total de 60 voix. «Les homosexuels faisaient depuis longtemps face à une discrimination, ils ont ces dernières années fait preuve d’un énorme courage pour faire leur coming-out. Ils doivent avoir les mêmes droits que les hétérosexuels», a longuement expliqué à la tribune Viviane Loschetter, chef des Verts luxembourgeois Déi Gréng.

«Avec cette loi, nous ne jetons pas par-dessus bord toutes les valeurs de notre société. Nous n’instituons pas de nouvelles formes perverses de sexualité. Ce que nous instituons, ce sont les mêmes droits pour les mêmes sexes. Nous reconnaissons officiellement une forme de relation qui existe depuis toujours» a-t-elle ajouté. Seul le Parti réformiste d’alternative démocratique (conservateur) s’est opposé à cette réforme du mariage.

De son côté le ministre de la Justice Félix Braz, écologiste, a affirmé lors de son intervention que d’autres lois s’annoncent, notamment pour interdire la gestation pour autrui (GPA). Il dénonce notamment la marchandisation du corps des femmes. «On n’a jamais vu une femme aisée porter le bébé d’une femme en difficultés financières» relève L’Essentiel de l’intervention du ministre. Au Luxembourg, l’entrée en vigueur de la loi, qui est une réforme globale du mariage, se fera environ 6 mois après la publication officielle au Mémorial. Les premiers mariages devraient donc avoir lieu dès le debut de l’année 2015.

Photo Christian Ries