La télévision façonne-t-elle l’opinion ? La question peut paraître abrupte, mais c’est une des pistes de réflexion que propose le musée des arts et métiers de Paris dans son exposition Culture TV. Saga de la télévision française du 3 juin 2014 au 8 mars 2015 consacrée au média dominant de la deuxième moitié du XXème siècle. Une rétrospective, présentée de manière très pédagogique qui retrace l’histoire technique de la télévision, mais aussi de ses programmes et de ses formats.

Depuis ses débuts, et plus particulièrement depuis les années 1960-1970, moment où le petit écran s’installe progressivement dans la grande majorité des foyers français, la télévision est un vecteur d’information et reprend à son compte les débats sur les «questions de société»: de l’avortement à l’immigration, en passant par l’homosexualité. Comme un miroir de la société, le média télévisuel contribue donc à créer et faire de l’opinion sans pour autant façonner une opinion unilatérale. Yagg a interrogé Céline Daridan, coordinatrice de l’exposition sous le commissariat de Monique Sauvage, spécialiste de la télévision et Isabelle Veyrat-Masson, historienne et sociologue des médias, directrice de recherche au CNRS, sur l’homosexualité à la télévision.

celine daridan


Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur l’interview de Céline Daridan.

Car elle est le reflet de la société dans ses programmes – du moins un des reflets -, la télévision a contribué à faire évoluer le regard sur l’homosexualité par des débats, mais également par la fiction. Les séries, d’abord anglo-saxonnes, comme Friends, Queer as folk, Six feet under, Buffy contre les vampires ou The L word, ont joué leur rôle dans l’appréhension de l’orientation sexuelle au travers de personnages LGBT de moins en moins caricaturaux. En France, Plus Belle la vie, dont un extrait est montré dans l’exposition, et diffusée sur France 3 à une heure de grande écoute a certainement joué son rôle ses dernières années pour faire évoluer le regard porté par la société sur l’homosexualité. Explications de Céline Daridan.

culture tv fiction

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur l’interview de Céline Daridan.

Aujourd’hui, si la question de l’acceptation est moins posée, c’est bien celle de la représentation qui a fait son apparition (et celle de la visibilité qui va de pair). Va-t-on vers une meilleure représentation des personnes LGBT ? Quels sont les oublié.e.s de la télévision ? Où en est-on par exemple de la représentation des lesbiennes par rapport aux gays, de la visibilité trans’, etc ? La réponse de Céline Daridan, et le reste de la rétrospective en images

daridan celine 2

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur l’interview de Céline Daridan.

Photos Florian Bardou