L’âge, le handicap, la maladie, l’égalité homme-femme, le barebacking, etc. Nombreux sont encore les tabous parmi les personnes LGBT. Fondé en 2011 par Cyril Martin (a.k.a Rudyem), le collectif artistique Rudyem staff, composé d’une trentaine de membres actifs/ves, travaille justement à «la levée de ces tabous LGBT». Et d’une manière originale.

LES CLIPS, LEVIERS DE PRÉVENTION ET D’INFORMATION
«Les médias que l’on utilise, ce sont la musique et les clips musicaux qui jouent un rôle de prévention et d’information», explique Rudyem, qui est aussi membre de l’association LGBT montalbanaise Good as you. À ce jour, deux clips ont d’ailleurs déjà été produits. Un troisième est en cours de réalisation.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur OFFICIAL RUDYEM MUSIC VIDEO CLIP – SCENES OBSCENES

La première vidéo, tournée en octobre 2011 et diffusée au printemps 2012, s’attachait à parler de la pratique du barebacking chez les gays. «Un sujet fermé, dont on a voulu parler d’une façon drôle et décalée», précise Cyril Martin. Avec le clip Scènes Obscènes, réalisé en partenariat avec le Syndicat nationale des entreprises gays (SNEG), l’idée était d’abord de faire de la prévention autour du VIH/sida. Mais le financement se révèle complexe et la vidéo sera très peu diffusée.

«Nous avons donc gonflé nos rangs et remanié notre site internet en système de financement participatif», poursuit le militant. En mai 2013, le collectif artistique, composé de techniciens, d’artistes performeurs, musiciens, photographes maquilleurs, revient alors avec Sex and Happiness qui lie les thématiques de «l’homosexualité et du handicap», sachant que «la sexualité des personnes handicapées est déjà tabou», explique le leader du collectif.

«Dans le milieu associatif, on cherche à être tolérant mais on ne l’est pas toujours», ajoute Samy Soussi, cadreur et réalisateur du clip Sex and Happiness, en partenariat avec la plateforme Animoto, qui a dépassé les 115000 vues sur Youtube. «Il faut montrer qu’on se bat pour des droits pour tout le monde», poursuit cet étudiant de 23 ans, ancien de Contact, investi à Arc-en-ciel Toulouse.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur OFFICIAL RUDYEM MUSIC VIDEO CLIP – SEX AND HAPPINESS

Le clip tourné avec le comédien handi’ Bruno Février, avec cette impression futuriste, cherche notamment à dédramatiser le handicap au moyen déjà d’une musique lounge et d’une recherche du sentiment de bonheur. «Aujourd’hui, le projet en cours est sur la transidentité et la solitude des aînés LGBT avec le titre Just Me», indique Cyril Martin.

Des images ont d’ailleurs déjà été tournées avec Jean-Claude Dreyfus dans le rôle principal, mais la sortie du clip n’est prévue que pour la fin de l’été 2014. Tous les titres seront à retrouver sur un album de Rudyem à venir en featuring avec des beatmakers.

Photo Capture