Tout comme elle l’avait fait à l’occasion de la fête des mères, SOS homophobie profite de la fête des pères pour rappeler aux parlementaires que toutes les familles sans exception doivent être protégées par la loi. L’illustrateur Thibault Rassat a de nouveau prêté son coup de crayon pour représenter une famille homoparentale:

carte fete des peres sos homophobie

SOS homophobie rappelle une nouvelle fois que le recul du gouvernement concernant la reconnaissance du parent social plonge de nombreuses familles dans une situation précaire: «Aujourd’hui, l’absence de reconnaissance juridique de la parentalité non biologique entretient l’insécurité juridique des enfants dans des milliers de familles. Les droits des beaux-parents, des co-parents ou des parents sociaux sont toujours niés. Pourtant, il s’agit simplement de reconnaître enfin la diversité des familles, de leur offrir un cadre juridique protecteur et de permettre à chaque enfant de vivre et d’être éduqué.e par des parents reconnus, quelle que soit leur orientation sexuelle. Comme à l’occasion de la fête des mères, SOS homophobie a envoyé pour la fête des pères à l’ensemble des parlementaires une carte postale rappelant notre soutien à tous les papas.»

Illustration Thibault Rassat