Le vent de l’égalité continue de souffler sur les États-Unis. Et avec vigueur. Vendredi 6 juin, après la Pennsylvanie, l’Oregon, ou encore l’Arkansas en mai dernier, le Wisconsin est venu allonger la liste des États où l’interdiction de se marier pour les couples de personnes de même sexe a été cassée par un.e juge fédéral.e. Avec sa décision, qui autorise directement les couples à se marier, Barbara Crabb fait donc de cet État de la région des grands lacs le 27e État américain où soit il est  possible de se marier, soit l’interdiction constitutionnelle de se marier a été levée. En plein mois des fiertés LGBT.

Des centaines de couples d’hommes et de femmes se sont par ailleurs déjà unis dans plusieurs des principaux comtés du Wisconsin selon The Associated Press, mais la fête pourrait bien s’arrêter d’ici peu. Lundi 9 juin, le procureur général (républicain) du Wisconsin J. B. Van Hollen a demandé à la septième Cour d’appel des États-Unis de mettre fin à la distribution des certificats de non opposition au mariage par les officiers d’état civil. Une décision est attendue dans la journée.

L’AMENDEMENT DISCRIMINANT DU DAKOTA DU NORD DEVANT LA JUSTICE
Plus au nord-ouest, le Dakota de Nord est, quant à lui, le dernier État américain où l’interdiction faite aux couples gays et lesbiens de se marier vient d’être attaquée en justice. Les poursuites ont été enclenchées le 6 juin par sept couples devant les tribunaux de Fargo grâce à un procureur du Minnesota, Josh Newville, qui défend également l’action de couples homos dans le Dakota du Sud.

À ce jour, la levée de toute discrimination devant le mariage n’est donc plus qu’une question de temps dans les 31 États où des affaires de ce type sont en cours. Selon Thinkprogress.org, si une des cours d’appel américaines rend une décision en faveur de l’égalité et qu’une deuxième fait le contraire, il est fort probable que la Cour suprême américaine s’empare par la suite du sujet. Un scénario de plus en plus envisagé, mais sans échéance pour le moment.

51% DES COUPLES HOMOS VIVENT DANS DES ÉTATS QUI RECONNAISSENT LE MARIAGE
Statistiquement, une majorité de couples gays et lesbiens vivent donc désormais dans un État qui autorise le mariage entre personnes de même sexe. C’est ce que montre le journaliste David Mendoza dans une data visualisation publiée sur son site The Mendoza Line:

couples maries usa

Avec la célébration des premiers mariages dans le très peuplé État de l’Illinois le 1er juin dernier, 51% des couples homos ont donc la possibilité de se passer la bague au doigt (si ce n’est pas déjà fait). Un pourcentage établi par le bureau du recensement dans le sondage de la communauté américaine de 2012 qui donne un total de 639000 couples homos mariés ou non mariés pour les États-Unis. Au total, ce sont donc 19 États et le district de Columbia (Washigton DC) qui reconnaissent le mariage pour les couples de personnes de même sexe.

Photo Capture