Les mains tremblantes, Pete Cahall, le principal du lycée de Wilson dans l’État de Washington D.C., a fait son coming-out devant les élèves massé.e.s pour une fête organisée à l’occasion de la gay pride qui doit avoir lieu ce week-end dans la capitale fédérale américaine. «Je suis fier d’être gay et il se trouve que je suis le principal du lycée de Wilson», a-t-il déclaré avant de poursuivre la lecture de son discours.

Âgé de 50 ans, il n’avait jusqu’ici confié qu’à quelques ami.e.s son orientation sexuelle et n’en avait pas non plus parlé à sa famille. Un conseiller municipal ouvertement gay et un membre du comité éducatif l’entouraient pour le soutenir. «Je n’arrêtais pas de me poser des questions, a confié Pete Cahall à ABC News. Comment être le principal de ce lycée, superviser des festivités pour une gay pride, dire aux enfants d’être authentiques et vrai.e.s tout en n’appliquant pas ces principes moi-même? J’aurais été hypocrite.» Pour accomplir ce geste, il s’est inspiré des coming-outs des sportifs Michael Sam et Jason Collins. Et il espère que son exemple permettra à des élèves du lycée de sortir du placard à leur tour.

Tou.te.s les élèves interrogé.e.s par la presse ont réagi favorablement à la nouvelle, indiquant leur surprise mais aussi leur joie et leur respect pour leur principal. C’est la deuxième fois que ce lycée accueille des festivités à l’occasion de la gay pride et la Westboro Baptist Church, réputée pour son homophobie affichée et revendiquée, a prévu de manifester devant l’établissement lundi 9 juin au matin. Les élèves du lycée ont d’ores et déjà préparé pancartes et slogans et se disent prêt.e.s à accueillir les manifestant.e.s avec une contre-manifestation.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Wilson High School Principal Comes Out on Pride Day

Via Towleroad.