Une question de symboles et de promotion de la diversité. Depuis deux ans, un lycée de Fredericton, Leo Hayes High School, dans la province du Nouveau-Brunswick au Canada, célébrait la semaine de la fierté LGBT, courant mai, en hissant le drapeau arc-en-ciel aux côtés des drapeaux officiels. Mais cette année l’établissement a reçu un courriel du Premier ministre David Alward interdisant de faire flotter le rainbow flag en vertu du protocole gouvernemental concernant les drapeaux officiels.

Irritée, une des étudiantes a dans la foulée lancé une pétition pour demander une révision du protocole et afin de faire du rainbow flag un des drapeaux officiels. Cinq familles d’élèves LGBT ont par ailleurs contacté le Premier ministre pour lui faire part de leur désaccord avec cette décision. Pour la plupart des militant.e.s sur place, comme Helen Kennedy, directrice exécutive d’Egale Canada, faire flotter le rainbow flag «est vital pour promouvoir l’acceptation».

La polémique déclenchée, David Alward a donc annoncé lundi 26 mai que le protocole pour hisser les drapeaux sur les mâts gouvernementaux dans les écoles serait révisé. Un comité chargé de l’éducation inclusive doit désormais rendre des recommandations en septembre sur la façon de promouvoir la diversité à l’école au travers des drapeaux officiels qui sont dressés.

À lire sur CBC News.

Merci à Menilmuche pour l’info.