Vendredi 30 mai, Barack Obama a salué le lancement du mois de la fierté LGBT aux États-Unis. Dans un communiqué émanant de la Maison blanche, il a tenu à rappeler les progrès accomplis durant ces dernières années, avec notamment le rejet du Defense of Marriage Act (Doma) par la Cour suprême il y a bientôt un an, tout en gardant à l’esprit qu’il reste encore aujourd’hui beaucoup à faire: «Dans trop d’États, les employé.e.s LGBT peuvent être renvoyé.e.s simplement à cause de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Je continue d’appeler le Congrés à corriger cette injustice en passant l’Employment Non-Discrimination Act (Enda). Dans les années à venir nous continuerons de nous occuper des disparités en terme de santé dans la communauté LGBT en mettant en œuvre l’Affordable Care Act, et la stratégie nationale sur le VIH/sida, afin d’améliorer les soins, tout en faisant diminuer les taux de transmission du VIH parmi les communautés les plus touchées.»

HOMMAGE A STONEWALL
Par ailleurs, Barack Obama n’a pas omis de mentionner l’anniversaire des émeutes de Stonewall: «Ce mois-ci, quarante-cinq ans après que les clients du Stonewall Inn aient défié une police injuste et réveillé un mouvement naissant, rendons hommage aux courageux/euses leaders qui se sont levé.e.s, qui ont manifesté, qui ont fait leur coming-out, ainsi que les allié.e.s qui les ont soutenu tout au long du chemin. En suivant leur exemple, exprimons nous pour la tolérance, la justice et la dignité, car si les cœurs et les esprits évoluent au fil du temps, les lois le feront aussi.»

En conclusion de sa déclaration pour le lancement du mois de la fierté LGBT, le président des États-Unis a solennellement «appelé les citoyen.ne.s à éliminer les préjugés où qu’ils existent, et à célébrer la diversité du peuple américain.»

Photo Capture