LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
Il a été inspiré par Michael Sam. Marcus Juhlin (ci-dessus), joueur suédois de football américain fait son coming-out dans un entretien au magazine suédois QX.

«Je suis déjà qui je veux être. Celui que j’ai toujours été. Mais je ne veux plus de ce placard dont la porte reste entrouverte, prêt à m’accueillir à chaque fois que j’en ai besoin. Aidez-moi à refermer cette porte et à avancer vers une vie meilleure, plus agréable et sans limites», a écrit le jeune homme dans un courriel adressé au magazine LGBT. Dans l’entretien, il précise espérer que son coming-out servira aussi à d’autres.

LE REFUS DE LA SEMAINE
Si Robert Ménard (FN) est élu, dimanche 30 mars maire de Béziers, Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, champion d’Europe et vice-champion de France 2013 de rugby annulerait un match amical contre l’AS Béziers dans la ville héraultaise prévu en juillet. Après avoir l’annoncé à Midi Libre, Moural Boudjellal s’en explique dans un entretien au Monde: «L’idée m’est venue dimanche soir [23 mars], quand j’ai vu arriver les résultats du premier tour aux élections municipales. Si Ménard est bien élu au second tour [30 mars], je n’ai pas envie que mon équipe dispute un match amical dans cette ville. Je me dis que puisque les gens de Béziers votent pour le candidat soutenu par le Front national, ce n’est pas la peine de faire venir mon équipe exprès pour un week-end et de leur rajouter des étrangers en plus…».

L’ANNIVERSAIRE DE LA SEMAINE

Dix ans que ces deux-là sèment, titre joliment L’Équipe dans son édition de vendredi. Le 28 mars 2004, Roger Federer et Rafael Nadal jouaient le premier match d’une longue série. La plus intense de l’histoire du circuit masculin. Depuis le troisième tour du Tournoi de Miami remporté par l’Espagnol jusqu’à sa victoire contre le Suisse en finale de l’Australian Open en janvier 2014, les deux hommes se sont rencontrés 33 fois pour 23 victoires à Rafael Nadal. Et sur les 33 matches, 11 sont des finales du grand chelem. Avantage encore à l’Espagnol (8 contre 3). «Martina Navratilova a sans doute trouvé la formule qui résume le mieux cette rivalité, écrit L’Équipe: Federer est le meilleur de tous les temps mais Nadal est le meilleur des deux». Martina Navratilova qui partage avec Chris Evert la plus magistrale des rivalités de l’histoire du tennis avec 80 rencontres entre 1973 et 1988 (43-37) et 36 finales du grand chelem… 18 chacune.

Ok, ok. C’est aussi l’anniversaire de Lady Gaga

LA FINALE DE DE LA SEMAINE
À Miami, pour son retour à la compétition après une blessure au dos, Serena Williams jouera samedi sa neuvième finale dans le tournoi floridien. L’Américaine, première joueuse mondiale, sera opposée à la Chinoise Li Na, victorieuse de l’Australian Open, en janvier.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
En demi-finale, l’Américaine a battu Maria Sharapova pour la quinzième fois consécutive. La Russe n’a plus battu Serena Williams depuis… 2005. Elle avait glané ses deux victoires en 2004.

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Il a patiné sur sa chanson Poker Face, il devait bien l’interviewer un jour. C’est chose faite pour Johnny Weir qui a rencontré Lady Gaga. La pop star évoque le tournage du clip de G.U.Y, dans le Hearst Castle, en Californie.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Johnny Weir interviewes Lady Gaga

L’OBJECTIF DE LA SEMAINE
Abby Wambach est déjà tendue vers la Coupe du monde de football 2015. Le trophée manque au prestigieux palmarès de la meilleure buteuse de tous les temps. L’équipe nationale américaine avait perdu en finale 2011 contre le Japon avant de devenir championne olympique un an plus tard à Londres.
Dans cet entretien à la chaîne américaine Fox Sports, elle évoque en son engagement auprès d’Athlete Ally, notamment contre le harcèlement dans le sport.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Video: Wambach talks Alex Morgan, Julian Green

LA BÉBÊTE DE LA SEMAINE
Entre deux entraînements et tests à la veille des sélections pour le championnat professionnel (la draft, du 8 au 10 mai), Michael Sam profite d’un moment de détente avec Curtis:

Michael Sam Curtis

LA LETTRE DE LA SEMAINE
Publiée sur The Missourian, la tribune de Michael Sam à tou.te.s ceux et celles qui l’ont accompagné dans ses premières années à l’Université du Missouri où il a fait ses classes comme footballeur américain chez les Missouri Tigers. À sa «Mizzou family», il raconte qu’il s’est senti «extraordinaire et spécial, quelque chose que je ne ressentais nulle part ailleurs».

«Je ne parvenais pas à le définir. J’ai trouvé. Cela s’appelle la famille. Et pour moi, cette famille se définit par un amour inconditionnel. Vous avez applaudi mes succès mais vous m’avez aussi relevé quand je suis tombé. Mais ce qui est peut-être le plus important, c’est que vous m’avez permis de vivre ma vérité sans jugement, sans hésitation, avec une grande pudeur et du respect. Quand j’ai fait mon coming-out le mois dernier, je l’ai fait avec l’assurance que ma « Mizzou family » serait toujours à mes côtés. (…) Je vais continuer à travailler dur pour que vous soyez fièr.e.s de moi. Et pour toujours, je serai un Tigre. Love. Michael».

LE LAPSUS CALAMI DE LA SEMAINE
Les Brooklyn Nets portaient des maillots gris, pas des maillots gays, samedi 22 mars, dans leur victoire sur Boston dans le championnat de basket américain. La dépêche d’agence a confondu «gray» (gris) et «gay». Brooklyn est la franchise de Jason Collins, qui, lui, est bien gay.

LA QUESTION DE LA SEMAINE
ESPN Magazine a demandé à 143 joueurs de la ligue professionnelle de baseball s’ils étaient d’accord avec les propos du manager des Yankees de New York et 81% ont répondu oui. Joe Girardi avait déclaré en février que la Ligue était prête pour un joueur gay dans ses rangs à l’instar de Jason Collins en basket et Michael Sam qui serait le premier athlète out en football américain s’il est admis, en mai, dans une équipe professionnelle lors des sélections (la draft).

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Contre l’homophobie, ce clip malicieux des Lions de Bergame en Italie use des clichés homoérotiques. Huile de massage, vêtements moulants et corps à corps: ici, du football américain.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Lions Bergamo contro l’omofobia: Le Cose Cambiano‬

LE MAILLOT DE LA SEMAINE
Dans les compétitions de plongeon, les caméras sous-marine captent l’entrée dans l’eau des athlètes suggérant aussi le mystère des maillots de bain restant collés à la peau. Collés à la peau? Pas toujours, comme l’a vécu Tom Daley lors d’une étape de Coupe du monde à Dubai.

LE DÉPART DE LA SEMAINE
Diana Nyad a quitté Dancing With The Stars aux États-Unis dès la première soirée. La femme qui a rallié Cuba aux États-Unis à la nage raconte l’expérience avec un bel humour dans Good Morning America.

http://youtu.be/EV2lS8jFkAg

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Eliminated Stars Sean Avery ‏& Diana Nyad – GMA Interview 3-25-14‬

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Diana Nyad & Henry Byalikov – Cha Cha Cha – Week 2‬

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
Martina est fière d’Ellen Page après son tweet à un pasteur repris par le Huffington Post: «Au pasteur qui m’a écrit: être homo n’est pas une croyance, explique la comédienne out. Mon âme ne se débat pas et je ne veux pas sentir les bras du Père tout-puissant autour de moi. Les bras d’une fille? Oui.»

Photo Peter Knutson/QX

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse