Un sujet sur les enfants trans’ a été diffusé mercredi soir lors du journal télévisé de France 2. À Chicago, Ryan, 11 ans, ou encore Daniel, 8 ans, ont eu le sentiment très tôt que leur sexe biologique ne correspondait pas à leur genre. De façon bienveillante, le reportage met en avant le rôle des familles dans l’accompagnement de ces enfants. Il montre notamment l’existence d’une clinique à Chicago où ils et elles peuvent recevoir un accompagnement et surtout se rencontrer pour rompre avec l’isolement (lire aussi Le parcours de combattant.e des enfants trans’ [Le Nouvel Obs]).

Invité sur le plateau de David Pujadas, Jean-Daniel Flaysakier, médecin et journaliste spécialiste de la santé sur France 2, apporte quelques précisions. À la question de savoir si la chirurgie est inévitable pour ces enfants, sa réponse est catégorique: «Absolument pas. Ce qui est très important, c’est de prendre ces enfants en charge au cas par cas, il n’y a pas de recette standard. Il faut qu’une équipe les prenne en charge, on peut donner des médicaments pour réfréner la puberté, on peut opérer à partir de 18 ou 20 ans, mais cette opération n’a aucun caractère obligatoire.

«Ce qui est important, c’est de gérer leur anxiété, leurs peurs, leur dépression, et faire accepter à l’entourage et à la famille ce qui est en train de se passer, parce que théoriquement, il peut y avoir des retours en arrière. Mais on sait par expérience que cela n’arrive pratiquement jamais, et que plus l’enfant a fait un choix tôt, plus ce choix sera définitif dans sa vie.»

Voir ou revoir le reportage:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Papa Maman je ne veux plus être un garçon – Journal 20h France 2 du 26 03 14