Pour palier le manque de visibilité des personnes trans’ et sensibiliser le public aux trop nombreuses discriminations auxquelles elles font face, la militante de l’État du Michigan Rachel Crandall a eu l’idée de lancer en 2009 la journée internationale de la visibilité trans’ (TDOV) aux États-Unis. Depuis, chaque 31 mars est l’occasion de célébrer par des événements divers et variés (marches, conférences, expositions, rencontres ou actions militantes) la diversité trans’, mais aussi d’exposer au grand jour les revendications en termes de droits un peu partout dans le monde, et notamment aux États-Unis, au Canada, en France, en Angleterre ou en Irlande.

À cette fin, l’association Acceptess-T a tourné une vidéo d’annonce qui appuie sur l’importance d’une telle journée et de la visibilité afin d’être entendu.e.s par les pouvoirs publics qui font la sourde-oreille que ce soit sur la question du changement d’état civil libre et gratuit ou de la prévention du VIH. Marie-Pierre Pruvot a.k.a Bambi fait partie de celles et ceux qui présentent les revendications, dans le clip réalisé par les militantes Karine Pelgrims et Christine Rougemont:

À Bordeaux, une soirée est par exemple organisée au Girofard samedi 29 mars par l’association Trans 3.0 avec des rencontres, témoignages et débats dans le cadre de cette journée internationale, qui peut être célébrée un tout autre jour autour du 31 mars. Pour plus d’informations sur les événements dans votre ville, vous pouvez vous inscrire sur l’événement Facebook créé par l’association SOS Transphobie.