Les Lions de Bergame, une équipe de football américain de Lombardie, ont rendu publique il y a quelques jours une vidéo pour montrer leur détermination à lutter contre l’homophobie. Y apparaît le comédien Carlo Gabardini, qui a fait son coming-out en octobre dernier et dont une vidéo avait été diffusée à la fin d’une manifestation pour les droits des LGBT à Rome en décembre.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lions Bergamo contre l’omofobia: Le Cose Cambiano

La vidéo joue sur les clichés homoérotiques, mettant en avant le fait que les joueurs s’enduisent d’huile, portent des vêtements moulants et pratiquent fréquemment le corps à corps sans pour autant être gays. «L’un de nous est gay», peut-on lire à quelques secondes de la fin du spot, et les joueurs de ce sport perçu comme macho et viriliste entendent soutenir leur coéquipier et jouer avec lui.

L’idée de la vidéo est née d’une rencontre entre le comédien Carlo Gabardini et le capitaine des Lions de Bergame Pietro Bailo. Celui-ci a suggéré qu’ils réalisent ensemble une vidéo contre l’homophobie, dans le cadre de la campagne «Le cose cambiano» («les choses changent», en français), version italienne de «It Gets Better». Un livre relatant des histoires de coming-outs mais aussi des dessins contre l’homophobie, dont certains d’Alison Bechdel, a d’ailleurs été publié en Italie. «Les Lions ont adhéré à l’initiative, raconte un joueur à La Repubblica. Nous sommes une équipe soudée, unie et solidaire et nous n’aurions aucun problème à avoir avec nous ou à faire face à un athlète homosexuel dans une autre équipe. Nous soutenons la lutte contre l’intolérance à l’encontre des personnes différentes qui sévit encore dans notre pays. L’homophobie est un problème grave, même si beaucoup ne veulent pas le reconnaître. Cela peut pousser les plus vulnérables à des mesures extrêmes. Nous disons non.»

Carlo Gabardini avait fait son coming-out après avoir appris qu’un jeune de 21 ans s’est donné la mort en raison de l’homophobie dont il était victime. «Si le fait que je le révèle peut sauver un jeune du suicide, alors je le dis: je suis gay», avait indiqué le comédien.