La mobilisation des militant.e.s LGBT de Gibraltar a payé: c’est en septembre 2000 que le Groupe pour l’égalité des droits (ERG) avait commencé à à interpeller les pouvoirs publics pour la reconnaissance des couples de même sexe dans le cadre d’une union civile. Ce vendredi 21 mars, le Parlement du territoire britannique d’outre mer a voté une loi en ce sens, créant une union civile ouverte à tous les couples.

Le gouvernement, composé d’une coalition libérale et socialiste, a accédé à la demande de l’ERG en introduisant dans cette loi la possibilité pour les couples concernés d’adopter. Pour le président de l’association Felix Alvarez, cette avancée est «source d’une grande fierté» car la conquête de ces nouveaux droits s’est déroulée «dans un dialogue ouvert et respectueux». D’après lui, c’est un couple de femmes qui inaugurera cette mesure: «Elles le méritent car ce sont elles qui ont porté l’affaire, pour que les couples de même sexe puissent accéder à une reconnaissance publique», a-t-il expliqué à EuropaSur.

Dans un communiqué relayé par le Gibraltar Chronicle, il rappelle que d’autres combats restent à mener comme l’interdiction des discriminations dans la fourniture de biens et de services. Il a également remercié le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement pour leur implication dans la défense de cette loi.

Photo Parlement de Gibraltar par Certo Xornal