Le panneau d’information qui surplombe les locaux de l’église Atlah à Harlem laisse peu de place au doute sur les intentions des personnes qui fréquentent cette congrégation: «Jésus lapiderait les homos. Harlem est un quartier sans homos. La lapidation est toujours en vigueur.» Le pasteur de cette communauté, James David Manning, cite quelques références bibliques à l’appui de cette affirmation. Mercredi 19 mars, une lesbienne nommée Jennifer Louise Lopez, s’est rendue dans cette église pour recevoir le châtiment annoncé. Elle a pris soin de filmer la scène.

Malgré ses demandes insistantes pour être lapidée, l’homme qui lui a ouvert la porte de l’église a répondu qu’il n’était pas en mesure de le faire car il n’avait pas de pierres sous la main. De plus, la personne chargée des lapidations n’était pas présente à ce moment-là. Jennifer Louise Lopez a indiqué qu’elle reviendrait le lendemain, mais à ce jour, elle n’a toujours pas été lapidée. Elle qui se présente comme une militante et une journaliste d’investigation de la communauté trans’ a toutefois réfléchi à un plan pour parvenir à ses fins: sur sa page Facebook, elle a demandé à ce qu’on lui apporte des cailloux en éponge car elle a «une idée géniale».

Cette église de Harlem s’est fait connaître pour son homophobie assumée, souligne SheWired. Un mois avant que le panneau d’information évoque la lapidation des homosexuel.le.s, le pasteur Manning avait déploré que Barack Obama ait «lâché les démons de l’homosexualité sur l’homme noir». Il a par ailleurs affirmé que des hommes blancs séduisaient des pères de famille noirs pour que ceux-ci quittent épouse et enfants. «Fais attention, femme noire: un homme blanc pourrait s’emparer de ton homme», pouvait-on lire auparavant devant l’église, rappelle 66 Square Feet.

La vidéo dans laquelle le même pasteur expliquait pourquoi la lapidation des homosexuel.le.s est indispensable a été supprimée par YouTube pour incitation à la haine. Le blog Joe.My.God a relevé en outre que ce pasteur assure que Mitt Romney est secrètement noir et que Barack Obama a demandé à la police d’assassiner une femme qui portait son enfant…

«Qui a envie d’aller à l’église ce matin?», a demandé Jennifer Louise Lopez dans un statut sur Facebook pour encourager d’autres personnes à la rejoindre dans sa demande de lapidation.

Photo Jennifer Louise Lopez